Le titre CNP Assurances toujours recherché après les rumeurs de convoitises

Le groupe dirigé par Henri de Castries serait en train de poser les premiers jalons pour prendre le contrôle de l'assureur-vie détenu principalement par la Caisse des Dépôts (CDC), la Banque Postale et l'Ecureuil. Aucune offre formelle n'aurait toutefois été encore formulée. Les actionnaires de CNP Assurances démentent de vouloir céder leur participation. Le titre CNP continue d'être entouré lundi après son bond de plus de 9% vendredi.

Onze ans après avoir acquis l'UAP, Axa convoiterait très sérieusement CNP Assurances, croit savoir ce vendredi le quotidien "Les Echos". Aucun contact officiel n'aurait été encore pris entre les dirigeants des deux compagnies.
Mais si Axa mène à bien son projet, il assoirait encore un peu plus sa suprématie nationale.

Pour le quotidien, toutes les conditions sont réunies pour que cette opération aboutisse: le cours de Bourse de CNP Assurances qui est revenu de 100 euros en mai à moins de 73 euros, soit une capitalisation boursière de 10,82 milliards; les conditions politiques puisqu'une telle opération pourrait rapporter à l'Etat plusieurs milliards, via la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC) et la Banque Postale, deux actionnaires de poids de CNP Assurances.

Mais l'opération est loin d'être bouclée: les trois actionnaires -outre la CDC et la Banque Postale, CNP Assurances est detenu par l'Ecureuil- restent liés par un pacte qui court jusqu'en 2015. Sans compter que d'autres grands assureurs de la place - Generali, AGF-Allianz, Groupama - pourraient également être intéressés par une part du gâteau, si l'actionnariat de CNP Assurances devait évoluer.

Pour mettre fin aux rumeurs, la CDC s'est fendu d'un communiqué ce vendredi matin et déclare n'avoir aucune intention de modifier sa position dans CNP Assurances, dont elle est le premier actionnaire à hauteur de 40% du capital. "L'activité d'assurance de cette société est au coeur de l'institution financière de long terme qu'est la Caisse des Dépôts, au sein de laquelle la CNP a été créée", ajoute la CDC.

La Banque postale et les Caisses d'épargne ont démenti à leur tour toute intention de réduire leurs participations dans CNP Assurances. "La Banque Postale, filiale du groupe La Poste, et le Groupe Caisse d'Epargne associés dans Sopassure, actionnaire de la CNP, démentent formellement toute intention de réduire leur participation dans CNP Assurances et rappellent qu'elles sont tenues par un pacte d'actionnaires", déclarent-elles dans un communiqué commun. La Poste et les Cauisses d'épargne détiennent de concert 35,48% de la CNP via Sopassure.

A la Bourse de Paris, le titre CNP Assurances s'est envolé de 10,99% à 80,85 euros vendredi. Lundi, il continue d'être recherché à 81,50 euros (+0,8%). Quant à Axa, il est quasi stable à 26,45 euros

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.