L'opéra fait une entrée réussie aux Athévains

Premier opéra donné sur la scène de l'Artistic Athévains, l'opéra bouffe de Cimarosa "Il Matrimonio Segreto" est monté avec brio.

Pour sa première oeuvre lyrique dans la salle centenaire de l'Artistic Athévains, Anne-Marie Lazarini, la co-directrice et metteur-en-scène, a eu la main heureuse en choisissant un petit bijou musical et scénique: "Il Matrimonio Segreto", brillantissime opéra bouffe créé en 1791 à Vienne par le napolitain Domenico Cimarosa. Son commanditaire, l'empereur Léopold II (celui-là même qui, à la même époque, dédaigna Mozart) raffola tellement de ce "Mariage secret" qu'il le fit jouer deux fois de suite le soir de la première.

Il est vrai que l'oeuvre a tout pour séduire, non seulement sur le plan musical avec ses airs enjoués, très élaborés sans jamais donner dans le grand genre, mais aussi sur le plan scénique avec ses caractères suffisamment nuancés pour sortir des poncifs de la commedia dell'arte et de l'opéra traditionnel.

Le livret, semé de quiproquos et de retournements de situation, ménage des moments comiques alternant avec des aperçus sur le sort que la société réservait aux femmes sous l'ancien régime, les utilisant comme monnaie d'échange dans des relations qui ne doivent rien aux sentiments.

L'exiguïté de la salle ne se prêtant pas à une grande formation, c'est un ensemble de chambre qui officie dans la fosse, huit musiciens sous la baguette énergique de Andrée-Claude Brayer.

Sur la scène les six chanteurs s'ébattent dans un décor unique de bon aloi: la terrasse d'une demeure napolitaine sertie dans des allées de verdure. Ils sont en costume contemporain, sauf pour le finale où ils revêtent la tenue de convention qui sied à l'inévitable happy end, perruque et costume à dentelles.

Si les chanteurs ne mesurent pas leur engagement, les voix sont inégales, les plus jeunes ayant beaucoup à faire pour trouver leur assise. Mais les plus anciennes compensent par leur assurance, et le jeu de tous est exquis. Ce qui, joint à un véritable esprit de troupe, rend le spectacle jubilatoire.


Artistic Athévains, 45 rue Richard Lenoir, 75011 Paris, 01 43 56 38 32; www.artistic-athevains.com

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.