Sécurité des manèges : Alliot-Marie signe la convention avant un projet de loi

 |   |  297  mots
Suite à l'accident mortel de la Fête des Loges, Michèle Alliot-Marie a signé vendredi annoncé la convention promise sur le renforcement de la sécurité des manèges. A terme est même prévu le vote d'une loi.

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a signé vendredi à Gassin, dans le Var, avec les syndicats de forains et l'association des maires de France la convention promise il y a quelques jours sur le renforcement de la sécurité des manèges. Elle fait suite à l'accident intervenu samedi 4 août à Saint-Germain-en-Laye (78), à la Fête des Loges tuant deux personnes.

Cette convention qui renforce les contrôles et permet aux maires d'interdire un manège ou une fête foraine en cas de doute sur la sécurité doit être suivie d'un projet de loi pour lui donner un "support juridique plus solide", avait indiqué Michèle Alliot-Marie lors d'une conférence de presse à la mi-août.

Trois principes majeurs ont été retenus pour cette convention, dont "l'obligation générale de sécurité dans la construction, l'entretien et l'exploitation des matériels et l'obligation des contrôles techniques", a expliqué la ministre de l'intérieur. Le troisième principe concerne les organismes de contrôle qui devront être "agréés par l'Etat avec un agrément régulièrement réactualisé", a-t-elle indiqué.

Un classement des manèges sera établi en fonction des risques, au vu de la vitesse ou des secousses qu'ils engendrent. Les plus exposés seront plus contrôles plus fréquemment alors que la législation actuelle, qui date de 1983, impose un contrôle des installations tous les trois ans, à la charge des forains et réalisées par des compagnies privées agréées. Enfin, la ministre de l'Intérieur et les forains se sont également accordés sur la nécessité de limiter la vitesse des manèges, parce qu'il "n'est pas possible de continuer à aller comme cela vers le toujours plus, au-delà même du raisonnable", a-t-elle estimé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :