Ouragan Dean : des centaines de millions d'euros de dégâts en Martinique

 |   |  364  mots
Le cyclone a fait deux morts et ravagé la quasi totalité des plantations de banane en Martinique et en Guadeloupe. Le gouvernement promet des aides d'urgence dès lundi. Une autre personne est morte en République dominicaine et Dean se dirigeait ce week-end vers Haïti et la Jamaïque.

Les premières estimations des dégâts causés par l'ouragan Dean en Martinique et en Guadeloupe se montent à plusieurs centaines de millions d'euros. "On a une première évaluation sur laquelle je reste prudent. Il y aurait 150 à 200 millions d'euros qui nécessiteraient d'être mobilisés sur la Martinique pour lui permettre de préserver son activité économique et sociale, tant dans le domaine agricole que dans les autres domaines", a indiqué le secrétaire d'Etat français à l'Outre-Mer Christian Estrosi, qui s'est rendu samedi en Martinique.

Dean, un ouragan majeur de catégorie 4 sur une échelle qui en compte 5, a fait deux morts en Martinique et des dégâts considérables dans les Antilles françaises. Pratiquement toute la production de banane et près de 70% de la production de canne à sucre ont été détruits en Martinique. En Guadeloupe, 80% des bananeraies sont sinistrées. Environ 105.000 clients d'EDF étaient encore privés d'électricité dimanche en Martinique et 6.500 en Guadeloupe.

Christian Estrosi a annoncé une mobilisation de fonds pour venir en aide aux sinistrés. "Dès lundi matin, le préfet disposera de fonds de mon ministère pour pouvoir réagir au cas pas cas" vis-à-vis des personnes "confrontées aux situations les plus précaires en matière de logement". Une réunion interministérielle est prévue lundi à Paris. "L'Etat français mobilisera toute son énergie", a promis le secrétaire d'Etat.

La Martinique devrait pouvoir être déclarée en état de catastrophe naturelle, ce qui permet les indemnisations publiques et par les compagnies d'assurance. Le secrétaire d'Etat a également annoncé la mise en place de la procédure de calamité agricole pour que les fonds d'urgence d'aide à la reconstitution des cultures et des exploitations puissent démarrer.

De nombreuses îles des Caraïbes sont en état d'alerte ce week-end alors que le cyclone se rapproche des côtes haïtiennes et jamaïcaines. Dean a fait un mort samedi en République dominicaine tandis que plusieurs personnes ont été blessées, après avoir été emportées par les vagues qui se sont abattues sur la côte sud de l'île.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :