Légère baisse à Wall Street

Les marchés d'actions américains, bien orientés en début de séance, clôturent finalement en baisse, alors que les opérateurs se montrent inquiets des perspectives de croissance suite à l'annonce d'une baisse inattendue des commandes de biens durables au mois de septembre.

Les valeurs américaines clôturent la séance en baisse après avoir ouvert en hausse. Les opérateurs, qui ont dû conjuguer avec la publication de plusieurs statistiques économiques, se montrent préoccupés par les perspectives de la croissance économique. Du côté de l'actualité des entreprises, Amgen est en baisse après avoir publié ses résultats trimestriels. Dans le secteur des télécoms, Motorola est en hausse de 5% après avoir dévoilé des comptes trimestriels en ligne avec les attentes et s'être montré rassurant pour le trimestre en cours. Monster Worldwide, pour sa part, bondit de 8% après avoir publié des comptes trimestriels supérieurs aux prévisions. Enfin, dans le secteur des logiciels, EMC est en hausse de 8% après s'être plié au même exercice. Sur le front de l'économie, le Département du Travail a annoncé une hausse de 8 000 des inscriptions hebdomadaires au chômage à 331 000 contre 320 000 attendues par les opérateurs. Par ailleurs, le Département du Commerce a annoncé, pour le mois de septembre, une baisse de 1.7% des commandes de biens durables contre une hausse de 1.1% attendue en moyenne par les économistes. Hors biens de transport, les commandes progressent de 0.3%. Enfin, le même département a indiqué que les ventes de logements neufs ont progressé de 4.8% au mois de septembre à 770 000 unités en rythme annuel contre 758 000 unités pressenties par les intervenants.

Le Dow Jones est stable à 13 671.92 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.86% à 2 750.86 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 0.10% à 1 514.40 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Amgen, qui clôture en baisse de 1.41% à 57.31 dollars. Le laboratoire de biotechnologies a publié, hier soir après la clôture, ses résultats pour le troisième trimestre. Les bénéfices sont en baisse à 201 millions de dollars contre 1.1 milliard de dollars un an plus tôt. Hors impact des stock-options distribuées aux salariés, le résultat par action ressort à 1.08 dollar, mieux que les 1.03 dollars attendus par les opérateurs. Les revenus sont stables à 3.6 milliards de dollars. Le groupe en profite pour confirmer ses objectifs pour l'exercice en cours, à savoir 4.13 à 4.23 dollars.

Monster Worldwide est en hausse de 7.57% à 38.80 dollars. Le spécialiste du recrutement a, au troisième trimestre, dégagé 33.3 millions de dollars contre une perte de 83.8 millions de dollars enregistrée un an plus tôt. Hors impact des stock-options distribués aux salariés, le résultat par action ressort à 35 cents, soit 2 cents de mieux que les prévisions des opérateurs. Les revenus sont en hausse à 337.1 millions de dollars contre 285.9 millions de dollars un an plus tôt.

Dans le secteur immobilier, Pulte Homes recule de 3.07% à 14.53 dollars. Le constructeur de maisons a fait état, pour le troisième trimestre, de 787.9 millions de dollars de pertes contre un bénéfice de 190.2 millions de dollars un an plus tôt. Ramenée à une action, la perte ressort à 3.12 dollars, nettement plus que les 81 cents pressentis par les investisseurs. Le chiffre d'affaires est en baisse à 2.47 milliards de dollars contre 3.56 milliards de dollars un an plus tôt.

Dans le secteur de l'assurance, Aetna progresse de 5.84% à 55.99 dollars. L'assureur santé a publié, pour le troisième trimestre, des bénéfices en hausse de 4% à 496.7 millions de dollars. Le résultat ramené à une action ressort à 97 cents contre 92 cents attendus en moyenne par les opérateurs. Les revenus sur la période sont en hausse de 11% à 6.96 milliards de dollars. Le groupe en profite pour relever ses prévisions pour l'exercice en cours à 3.48 dollars par action contre 3.40 à 3.42 dollars précédemment.

Dans le secteur des télécoms, Motorola progresse de 4.04% à 19.30 dollars. L'équipementier a vu, le trimestre dernier, ses bénéfices reculer à 70 millions de dollars contre 727 millions de dollars reportés un an plus tôt. Hors charges de restructuration, le résultat par action ressort à 4 cents en ligne avec les projections des analystes. Le chiffre d'affaires recule de 17% à 8.81 milliards de dollars. Pour le trimestre en cours, le groupe table sur un résultat par action hors éléments non récurrents de l'ordre de 12 à 14 cents.

Dans le secteur de la chimie, Dow Chemical est en baisse de 0.73% à 43.66 dollars. Le groupe a annoncé, pour le troisième trimestre, un recul de ses profits à 403 millions de dollars contre 512 millions de dollars enregistrés il y a un an. Le bénéfice par action à périmètre constant ressort à 84 cents contre 90 cents attendus en moyenne par le marché. Les revenus sur le trimestre écoulé sont en hausse de 10% à 13.59 milliards de dollars.

Enfin, dans le secteur des logiciels, EMC s'adjuge 8.52% à 24.45 dollars après avoir annoncé, pour le troisième trimestre, une progression de 74% de ses profits à 492.9 millions de dollars. Retraité de certains éléments, le bénéfice ressort à 17 cents, en ligne avec les attentes. Les revenus sur la période sont en hausse à 3.3 milliards de dollars contre 2.82 milliards de dollars l'année dernière.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en baisse dans le sillage du mauvais chiffre des commandes de biens durables. La devise européenne clôture la séance en hausse, au dessus de la barre des 1.43, à 1.4317 contre 1.4266 la veille et après avoir testé un nouveau plus haut historique à 1.4345. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en hausse, sous la barre des 114 yens pour un dollar, à 113.94 contre 114.28 la veille.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se tendent légèrement. Le 2 ans finit la séance à 3.74% contre 3.72% la veille. Le 5 ans termine à 4% contre 3.99% mercredi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 1 point de base à 4.35%.

Le pétrole s'inscrit en légère hausse sur fond de tensions au Moyen-Orient. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre clôture en hausse, au dessus de la barre des 89 dollars le baril, à 90.46 dollars contre 87.10 dollars la veille et après avoir testé un nouveau record historique à 90.60 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.