Les banques portugaises BCP et BPI abandonnent leur projet de fusion

 |   |  175  mots
Les banques Millenium BCP et BPI, respectivement première et quatrième banques privées au Portugal, ont annoncé dimanche soir l'échec des négociations qu'elles avaient entamées au début du mois en vue d'une fusion.

L'échec de ces discussions, ouvertes le 6 novembre, a été annoncé par les deux banques dans deux brefs communiqués transmis à la Commission du Marché des valeurs mobilières (CMVM), le gendarme de la Bourse de Lisbonne. Pour le moment, les deux banques n'ont pas précisé les motifs de cet échec.

BPI et BCP avaient décidé d'ouvrir ces négociations à la suite d'une première proposition de fusion présentée par la BPI le 25 octobre, mais rejetée par la BCP qui l'avait jugée "inadaptée et inacceptable". Dans sa proposition, BPI offrait alors une demi-action contre une action de la BCP. La capitalisation de la BCP se monte à 11 milliards d'euros et celle de la BPI à 4,5 milliards.

Une fusion entre les deux banques aurait fait de la nouvelle entité la première institution financière portugaise devant la banque publique Caixa Geral de Depositos. L'échec de cette fusion intervient quelques mois après une tentative d'OPA ratée de BCP sur la totalité du capital de BPI pour 5,32 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :