La justice américaine se penche sur le rachat de DoubleClick par Google

 |   |  224  mots
Aussi bien pour des raisons de concurrence que de respect de la vie privée, l'anti-trust américain va analyser les conséquence du rapprochement.

L'enquête n'est pour l'instant que préliminaire mais Google va devoir s'armer de patience pour prendre le contrôle de DoubleClick. Les autorités américaines de la concurrence ont en effet décidé de mener une enquête approfondie sur le rachat prévu par Google du spécialiste de la publicité sur internet DoubleClick, a annoncé mardi soir le groupe américain.

La Federal Trade Commission a demandé des informations supplémentaires sur cet opération de 3,1 milliards de dollars, ce qui déclenche une examen approfondi, précise Google, dans un document envoyé à la Securities en Exchange Commission, le gendarme américain des marchés financiers.

Microsoft et d'autres concurrents du spécialiste du moteur de recherche sur le web, comme l'opérateur de télécom ATT, ont demandé aux autorités de la concurrence d'examiner de près cette opération, jugeant qu'elle pourrait donner à Google un contrôle trop grand sur le marché de la publicité en ligne. Or l'enjeu est d'importance puisque le marché de la publicité en ligne est aujourd'hui estimé aux Etats-Unis à près de 20 milliards de dollars.

Mais les concurrents de Google ne sont pas les seuls à être opposés à ce rapprochement. Les internautes estiment que le géant de l'Internet collecte également trop de données personnelles sur les utilisateurs du Web.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :