SDF : Borloo prévoit 16.000 places durables en plus, les "Don Quichotte" lèvent le camp

 |   |  426  mots
Le gouvernement a annoncé "un plan d'action renforcé" pour 2007 en faveur du logement durable des sans-abri. Un comité de suivi de ce programme sera installé le 17 janvier. Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées a donné un avis favorable au projet de loi instituant le droit au logement opposable.

L'installation de centaines de tentes le long du canal Saint-Martin depuis la mi-décembre à Paris par l'association Les Enfants de Don Quichotte aura été efficace. Après l'annonce la semaine dernière de la mise en oeuvre du droit au logement opposable à partir de fin 2008, le gouvernement a annoncé lundi "un plan d'action renforcé" pour 2007 destiné aux personnes sans-abri. Un dispositif de 27.100 places d'hébergement durable au lieu des 13.500 places actuelles sera mis en place cette année. Il doit permettre de trouver "une solution pérenne" pour toute personne accueillie en hébergement d'urgence, avec un accompagnement si nécessaire, selon le communiqué du ministère du Logement.

Au total, ce sont 16.000 places nouvelles d'hébergement durables qui sont créées cette année, tandis que 10.500 places d'hébergement d'urgence parmi les 100.000 existantes seront transformées en places de réinsertion. L'association les Enfants de Don Quichotte a pris acte de cette "sortie de crise" et a appelé à lever les campements à Paris et en province. Cette décision s'appuie sur "un changement radical de politique concernant les sans-abri et la certitude qu'un droit au logement opposable sera adopté prochainement dans un vrai esprit de consensus politique et associatif", selon Augustin Legrand, fondateur de l'association.

Le gouvernement a annoncé la création d'un comité de suivi de son programme dès le 17 janvier. Ce comité, auquel les associations d'aide aux personnes en difficulté sont invitées à participer, sera coprésidé "à parité" par Catherine Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale, et Augustin Legrand. La Fnars est par ailleurs "chargée (...) de proposer des solutions adaptées aux situations individuelles des personnes sans-abri et sous tentes", en particulier celles se trouvant dans les campements des Don Quichotte, a précisé le ministère.

Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées a approuvé lundi le projet de loi instituant le droit au logement opposable. Ce texte sera présenté le 17 janvier en Conseil des ministres avant d'être discuté au Sénat le 25 et à l'Assemblée nationale le 21 février, veille de la fin théorique de la session parlementaire.

Le ministre du Logement, Jean-Louis Borloo, a également annoncé lundi le renforcement des mesures en faveur du logement social. "L'effort sur le logement locatif social sera poursuivi. 160.000 logements sociaux en 2007 dont 120.000 dans le parc public social sont d'ores et déjà programmés et financés", indique le communiqué du ministère. Parmi ceux-ci, le nombre de logement très sociaux est porté de 63.000 à 80.000, les autres 40.000 étant du logement intermédiaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :