FO et Sud-Rail veulent une rencontre des syndicats de cheminots début janvier

 |   |  288  mots
Les deux syndicats ont appelé vendredi à la tenue d'une réunion intersyndicale le 8 janvier afin d'envisager une action commune contre la promulgation du décret sur la réforme des régimes spéciaux de retraite. Ce texte "impose l'allongement automatique de la durée de cotisation à 41 ans", dénoncent FO et Sud-Rail.

FO et Sud-Rail étaient seuls présents vendredi à une réunion intersyndicale de la SNCF portant sur les projets de décrets relatifs aux régimes spéciaux de retraite. "Conscientes de la nécessité absolue de reconstruire l'unité syndicale pour combattre ce recul social", les deux fédérations cheminotes appellent les autres à les rejoindre pour une grande réunion intersyndicale le 8 janvier afin d'envisager une action commune contre la promulgation de ces textes.

Révélés cette semaine par le ministère du Travail, les décrets d'application de la réforme des régimes spéciaux de retraite prévoient que la durée de cotisation des bénéficiaires de ces régimes sera alignée sur celle de la fonction publique d'ici à 2012, passant de 37,5 à 40 ans. Après 2012, ils indiquent que la durée de cotisation sera augmentée d'un trimestre au 1er juillet de chaque année jusqu'à atteindre la durée maximale fixée par la réforme des retraites de 2003.

"Le texte du projet de décret va au-delà des mesures annoncées et combattues par les cheminots", estime FO et Sud-Rail, "à savoir l'allongement de la durée de cotisation à 40 ans, la décote, l'indexation sur les prix et le double statut puisqu'il impose l'allongement automatique de la durée de cotisation à 41 années". Les deux syndicats estiment qu'"il est temps de redonner confiance aux cheminots et à l'ensemble des salariés pour qu'ils s'opposent à l'application de ce décret".

La CFDT-cheminots s'est opposée jeudi "à tout allongement de la durée de cotisation au-delà de 40 ans", soulignant que "contrairement aux propos du ministre (du Travail) cette question n'a jamais été évoquée lors des rencontres auxquelles elle s'est rendue".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :