Dell reconnaît des erreurs dans ses comptes

Selon l'enquête interne du groupe informatique, il y a bien eu des erreurs comptables et des malversations constatées dans les comptes de l'entreprise. Cet aveu officiel a entrainé une baisse de plus de 6% du titre Dell à Wall Street dans les échanges d'après séance.

Cette fois c'est la société elle même qui l'affirme: le deuxième groupe mondial d'informatique Dell a indiqué jeudi soir avoir désormais la preuve qu'il ya eu des fraudes et des erreurs dans sa comptablité. "L'enquête de la commission d'audit a identifié un certain nombre d'erreurs comptables, de signes de comportements fautifs et de déficiences dans le système de contrôle financier", selon le communiqué publié par la société. Cette annonce n'a pas laissé insensible les investisseurs à Wall Street: le titre Dell perdait 6,33% à 21,91 dollars dans les échanges électroniques après séance.

L'enquête, ouverte par la commission d'audit du conseil d'administration, se poursuit et le groupe informatique cherche à déterminer si les erreurs comptables entraîneront un recalcul des résultats annoncés dans le passé.
En attendant le groupe a retardé la publication de ses résultats pour l'exercice clos début février 2007 au delà de la date du 18 avril, a précisé Dell. Dell avait publié début mars des résultats pour le quatrième trimestre mais pas pour l'ensemble de l'exercice. Il avait alors annoncé un bénéfice net de 673 millions de dollars, en baisse de 33%, et un bénéfice par action de 30 cents, un peu supérieur aux 29 cents attendus par les analystes.

Dell fait aussi l'objet d'une enquête des autorités boursières et de la justice de New York sur ses comptes, qui s'interrogent notamment sur le montant des réserves et d'autres éléments de son bilan. "Alors que nous approchons du terme de notre enquête, nous mettons en oeuvre le temps et les moyens nécessaires pour être sûrs de passer en revue et de résoudre les problèmes identifiés et de mettre en place des remèdes appropriés", a affirmé Thomas Luce, président de la commission.

Le fondateur de Dell, Michael Dell, avait annoncé le 31 janvier qu'il reprenait la tête du groupe en remplacement de Kevin Rollins qui avait présenté sa démission. Michael Dell avait quitté son poste de PDG en 2004.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.