GMF : bénéfice net en baisse de 6% en 2006

Le groupe mutualiste a dégagé un bénéfice net en baisse pour 2006, en raison d'une diminution de ses plus-values exceptionnelles. Le chiffre d'affaires progresse néanmoins de 9,6% grâce au dynamisme de l'assurance-vie, dont le chiffre d'affaires s'établit à 1,76 milliard.

L'assureur mutualiste GMF a enregistré en 2006 un bénéfice net en baisse de 6% à 358 millions d'euros, un chiffre qui s'explique par une diminution des plus-values exceptionnelles dont il avait bénéficié en 2005. Le chiffre d'affaires est en hausse de 9,6% à 3,623 milliards d'euros, soutenu notamment par le dynamisme de l'assurance vie, dont le chiffre d'affaire progresse de 20%.

Dans cette branche, la GMF réalise ainsi un chiffre d'affaire de 1,763 milliard d'euros, avec une collecte nette (solde entre les sommes à investir versées par les clients et les sommes retirées par eux) en progression de 53% à 568 millions d'euros. Un résultat qui contraste avec d'autres mutualistes, tels que la Maaf ou la Macif, dont les performances sont nettement inférieures à celles du marché.

Hausse moins importante en revanche pour l'assurance dommages, dont le chiffre d'affaires n'augmente que de 1,2% à 1,860 milliard d'euros. L'assureur mutualiste indique toutefois avoir conservé sa place de troisième assureur de particuliers en France, avec 3,035 millions de sociétaires, grâce à la croissance de ses portefeuilles habitation et auto.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.