Téléphone mobile : pas d'accord européen en vue sur la baisse du prix des appels passés depuis l'étranger

 |   |  289  mots
Tant pis pour les voyageurs ! La volonté de la Commission européenne d'obtenir, avant l'été, une baisse du coût des appels téléphoniques passés depuis un autre pays de l'Union que celui de l'abonné semble compromise.

"Il semblerait bien que les 27 gouvernements européens n'arriveront pas à se mettre rapidement d'accord sur un tarif bas comme l'a exigé le parlement européen", a déclaré Michael Glos, ministre de l'économie allemand, lors d'une réunion à Würzburg (sud) des 27 ministres chargés de la concurrence.

Le Parlement et la Commission européenne veulent que les compagnies de téléphonie mobile divisent par deux leurs tarifs sur les appels reçus et donnés depuis l'étranger, appelé roaming.

Bruxelles espérait au départ parvenir à un accord avant l'été, période à laquelle nombre de citoyens de l'Union Européenne (UE) se déplacent à l'étranger.

L'Allemagne qui exerce la présidence de l'UE a proposé un prix compris entre 30 et 60 centimes la minute, un compromis insuffisant pour mettre les 27 d'accord.

Actuellement, le roaming peut coûter au touriste jusqu'à trois euros la minute. Il représente 5 % des revenus des compagnies de téléphonie mobile, qui ont baissé leur tarif ces deux dernières années pour éviter justement une régulation. Les opérateurs ont alerté leurs gouvernements sur les difficultés économiques qu'engendreraient pour eux de nouvelles baisses, d'où la réticence de ces derniers, notamment en France et au Royaume Uni, à suivre la Commission.

Jeudi, la Commissaire européenne à la Société de l'information et des médias Viviane Reding était venue à Paris, pour sensibiliser les responsables français dont elle craint un veto.

Le vote du Parlement est prévu le 10 mai, et le Conseil des ministres des 27 qui doit prendre la décision, se réunit le 7 juin. Les dernières déclarations du ministre allemand ne laisse pas présager d'une issue positive du dossier à cette date.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :