Nippon Steel va investir 8,4 milliards de dollars au Brésil

Nippon Steel, numéro deux mondial de l'acier, veut accroître sa présence au Brésil. Le géant sidérurgique japonais a annoncé qu'il allait investir 8,4 milliards de dollars au Brésil, pour l'expansion de sa filiale Usiminas. Dans un premier temps, Nippon Steel va dépenser 5,7 milliards de dollars pour accroître les capacités de trois usines produisant des aciers plats de haute qualité utilisés dans l'automobile et le secteur énergétique.Grâce aux investissements qu'il va réaliser dans Usiminas, la société doit produire 11 millions de tonnes d'acier brut par an à l'horizon 2011, contre 8,7 millions de tonnes en 2005. Cette montée en puissance doit permettre de satisfaire la demande croissante de l'industrie automobile au Brésil, pays où la production automobile brésilienne devrait atteindre 3 millions de véhicules en 2008, contre 2,6 millions en 2006.Nippon Steel détient 12,7% d'Usiminas, 28e mondial de l'acier, dont il est le premier actionnaire. Avec cet investissement il souhaite réduire l'écart avec le numéro un mondial de l'acier, Mittal Arcelor, qui est trois fois plus gros que lui. Le Japonais veut produire plus de 40 millions de tonnes d'acier à horizon 2010. Nippon Steel n'est par ailleurs pas le premier groupe à s'intéresser au marché brésilien. En mars dernier, Sumitomo Metal Industries, numéro trois japonais du secteur, conjointement avec le fabricant français de tubes Vallourec, a annoncé son projet d'investir 1,6 milliard de dollars au Brésil.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.