Roche prolonge au 20 septembre son offre sur Ventana

 |   |  211  mots
Roche est plus décidé que jamais à mettre la main sur Ventana. L'offre publique d'achat (OPA) hostile du groupe pharmaceutique sur Ventana a été prolongée jusqu'au 20 septembre à 17 heures (heure de New York), alors "qu'elle devait initialement expirer le 23 août à 17 heures", a précisé Roche, ajoutant que les conditions de l'offre restaient les mêmes.Le groupe suisse avait lancé le 25 juin une offre publique d'achat à 75 dollars par action, en numéraire, sur l'ensemble du capital de Ventana, soit une offre d'environ 3 milliards de dollars au total. L'offre de Roche est non sollicitée et le 11 juillet, le conseil d'administration de Ventana, spécialiste du diagnostic histopathologique, l'avait rejetée à l'unanimité. Ventana a d'ailleurs promis de "résister vigoureusement" à son rival suisse.Le laboratoire américain rencontre des difficultés à échapper à son prédateur. Roche s'est réjoui en fin de journée d'une décision de justice rendue en Arizona. Conformément à cette dernière, Ventana ne pourra pas faire valoir les mesures anti-OPA en vigueur dans l'Etat. Cette loi qui protège les entreprises locales des offres d'achat étrangères prévoit de distribuer, à des conditions préférentielles, les actions de l'entreprise aux actionnaires. Une opération qui permet de diluer la prise de participation de l'attaquant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :