Barclays et le consortium RBS toujours en lutte pour ABN Amro

 |   |  336  mots
Feu vert pour Barclays. Après avoir obtenu l'accord de la Banque Centrale des Pays-Bas (DNB), la banque britannique Barclays a reçu lundi soir l'assentiment ou "déclaration de non objection" du ministère néerlandais des Finances à l'offre qu'elle a formulée sur ABN Amro. Cet avis est une étape officielle que devait franchir Barclays pour mener à bien son offre en numéraire et en actions, dont le montant équivaut à un peu plus de 64 milliards d'euros.Cette déclaration de non objection a été assortie de conditions que la banque britannique estime "compatibles avec ses projets". Barclays s'engage à soumettre à la DNB un plan d'intégration détaillé de la fusion dans un délai de deux mois après la réussite éventuelle du projet et lui rendre compte, par la suite, de l'évolution de cette intégration, une fois par mois. Enfin, Barclays ne pourra effectuer aucun changement de structure tant que la DNB n'aura pas évalué le plan d'intégration rendu. Le ministère des Finances devra bientôt rendre son avis sur l'offre rivale proposée par le consortium formé par le britannique Royal Bank of Scotland (RBS), l'espagnol Santander et le belge Fortis. En offrant 71,1 milliards d'euros, ils souhaitent démanteler complètement la banque en fonction de leurs orientations géographiques et stratégiques. Ce qui semble compromis : la banque centrale, dont la décision est souvent suivie par le ministère, avait indiqué que le rachat d'ABN Amro par le consortium constituait "un facteur important de risques et de complications, aussi bien dans la préparation de la transaction que dans son exécution et son application". Le verdict sera rendu mi-septembre. En attendant, le consortium n'en démord pas puisqu'il a porté à 3,25% sa participation dans la banque néerlandaise. Le trio de banques a acheté 40,76 millions d'actions ABN Amro entre vendredi et lundi dernier, à un prix moyen de 33,81 euros par action.A la Bourse d'Amsterdam, le titre ABN Amro gagne 0,26%, à 34,57 euros, en fin de matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :