Incertitudes sur le rachat de la compagnie américaine Midwest Airlines

 |   |  268  mots
Ces changements de scenario ont déplu au marché: vers 19h45 GMT, l'action Midwest Airlines prenait 0,49% à 14,30 dollars, mais Northwest Airlines perdait 1,73% à 18,20 dollars et AirTran cédait 1,78% à 10,51 dollars à la Bourse de New York.AirTran, l'une des principales compagnies aériennes à bas prix du marché américain, a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi ne pas surenchérir à l'offre du fonds TPG, légèrement supérieure et qui représente un peu moins de 400 millions de dollars (293,77 millions d'euros). De son côté, Northwest a annoncé dans la foulée se joindre à l'offre de TPG sur Midwest en tant qu'"investisseur passif": la compagnie, sortie du régime américain de faillites (chapitre 11) fin mai, s'engage à apporter un soutien financier à la transaction, pour un montant non dévoilé, mais "ne participera pas à la direction de Midwest Airlines", déclare Northwest.Le conseil d'administration de Midwest Airlines vient de rejeter l'offre mixte d'AirTran, tandis que TPG propose une offre supérieure et entièrement en numéraire, de 16 dollars par action, soit une prime de 12,4% sur le cours de Midwest vendredi soir en clôture (14,23 dollars). AirTran avait initialement proposé 15 dollars par action lors d'une première offre puis relevé le montant à 15,75 dollars.Pour Northwest Airlines, un rapprochement avec Midwest permettrait de mettre en commun certaines dépenses, au premier rang desquelles l'achat de carburant, mais aussi de partager des espaces au sol dans des aéroports.En décembre dernier, AirTran avait révélé les détails d'une première offre évaluée à 290 millions de dollars, et aussitôt rejetée par le conseil d'administration de Midwest.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :