Le gouvernement décidera sur les OGM avant fin janvier

 |   |  184  mots
La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet affirme ce matin que le lancement ou non de la clause de sauvegarde sur les OGM interviendra avant la fin janvier. Le Comité de la Haute Autorité doit rendre son avis la semaine prochaine.

Le débat sur les OGM revient sur le devant de l'actualité. Alors que José Bové a lancé jeudi une très médiatique grève contre la faim pour demander le lancement de la clause de sauvegarde sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a réagi ce vendredi. Elle affirme dans une interview au Figaro que la décision concernant l'avenir des cultures du maïs transgéniques interviendra avant la fin janvier.

Le comité de préfiguration de la Haute autorité sur les OGM doit rendre un avis mercredi ou jeudi prochain, qui doit permettre d'éclairer les conditions de mise en oeuvre de la clause de sauvegarde. Cette clause permet à un pays européen d'interdire un organisme génétiquement modifié autorisé au plan communautaire, à condition toutefois de justifier cette mesure avec un dossier scientifique étayé.

Alors que "la haute autorité doit se prononcer mercredi ou jeudi (...) la décision du gouvernement doit être prise rapidement", a souligné Nathalie Kosciusko-Morizet. "Pour autant nous ne pouvons pas nous précipiter", a-t-elle estimé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :