Deutsche Telekom confirme son projet de restructuration des centres d'appel

Ce plan de réorganisation va toucher 8000 salariés qui vont être transférés vers d'autres sites.

2 mn

L'allemand Deutsche Telekom a détaillé ce jeudi un projet de refonte de ses centres d'appel en Allemagne, mais sans suppressions de postes, les quelque 8.000 salariés concernés par les mesures seront transférés dans d'autres unités.

Deustche Telekom, présent actuellement dans 63 villes allemandes avec ces centres téléphoniques de conseils aux clients privés, a décidé de se replier sur 24 villes et d'investir dans la modernisation des unités restantes, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Au total, il veut dépenser 70 millions d'euros en deux ans, durée du plan. Le groupe entend ainsi à la fois réduire ses coûts et améliorer sa compétitivité dans les services, indique-t-il.
Sur quelque 18.000 personnes employées à plein temps ou à temps partiel dans ces centres, environ 8.000 vont devoir "changer de lieu de travail", ajoute Telekom. Dans les cas où un tel déplacement venait à s'avérer impossible, le groupe s'engage à trouver d'autres solutions.

Par ailleurs, la firme a décidé de transférer quatre centres techniques actuellement intégrés dans sa division de téléphonie classique T-Home au sein de sa filiale services, créée l'an dernier et qui rassemble aussi les "call centers". Cette décision, soumise à l'approbation du conseil de surveillance, concerne 6.000 salariés.

La direction a appelé les syndicats à accompagner ces mesures de manière "constructive".
Mais la bagarre s'annonce rude avec le syndicat des services Verdi, comme l'an passé lors de la création de la filiale services qui avait donné lieu à un bras de fer entrecoupé de nombreuses grèves.

Telekom doit s'attendre "à une vague de protestation considérable", a prévenu Lothar Schröder de Verdi, qui siège aussi au conseil de surveillance de l'ex-monopole des télécommunications.

Il s'est emporté aussi contre la filialisation des centres techniques, avec l'objectif "évident de baisser de nouveau les salaires" des personnes concernées, qui sortiront du contrat tarifaire en vigueur chez Telekom.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.