Wall Street en baisse

Les marchés d'actions, après un week-end prolongé, clôturent la séance en baisse mais loin des plus bas de l'ouverture. Les opérateurs se montrent préoccupés par les risques de récession économique et, ce, malgré la baisse surprise par la Réserve Fédérale de 75 points de base de son taux directeur.

Les indices américains clôturent la séance en baisse dans le sillage des autres places mondiales, sur fond de craintes de récession économique et alors que le Fed abaisse en urgence son directeur de 75 points de base. En l'absence de publications économiques, les opérateurs se sont concentrés sur l'actualité en provenance des entreprises avec, entre autre, la hausse de 4% de Bank of America, qui a publié des pertes plus importantes que prévu. Dans le secteur de la chimie, DuPont s'est également plié à l'exercice et a dévoilé des chiffres supérieurs aux attentes. Dans le secteur de la pharmacie Johnson & Johnson recule de 2% malgré l'annonce de trimestriels supérieurs aux attentes.

Le Dow Jones clôture en baisse de 1.06% à 11 971.19 points. Le Nasdaq Composite recule de 2.04% à 2 292.27 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, abandonne 1.11% à 1 310.50 points.

Du côté des valeurs, on retiendra, Bank of America qui progresse de 3.95% à 37.39 dollars. La banque a annoncé, pour le quatrième trimestre, une baisse de ses profits à 268 millions de dollars contre 5.26 milliards de dollars reportés un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 5 cents, nettement en dessous des 21 cents attendus en moyenne par le marché. Bank of America se montre plutôt prudente pour l'exercice 2008 et indique que la croissance économique sera, au mieux, anémique sur le premier semestre.

Dans le secteur pharmaceutique, Johnson & Johnson cède 1.54% à 65.27 dollars. Le laboratoire s'est également plié à l'exercice de la publication de résultats. Les bénéfices pour le quatrième trimestre sont en hausse à 2.37 milliards de dollars contre 2.17 milliards de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 88 cents, soit 2 cents de mieux que les prévisions des opérateurs. Les ventes, de leur côté, sont en hausse à 15.96 milliards de dollars contre 13.68 milliards de dollars un an plus tôt.

Dans le secteur de la chimie, DuPont recule de 0.37% à 42.54 dollars. Le groupe a fait état, pour le quatrième trimestre, d'une baisse de 37% de ses profits à 545 millions de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 57 cents contre 49 cents attendus en moyenne par les opérateurs. Les revenus sur la période sont en hausse de 11% à 6.98 milliards de dollars. DuPont en profite pour maintenir ses prévisions pour l'exercice 2008, à savoir un résultat par action de l'ordre de 3.35 à 3.45 dollars.

Du côté des valeurs Internet, eBay est en baisse de 4.24% à 27.13 dollars. Selon l'édition online du Wall Street Journal, la CEO du site de vente aux enchères, Meg Whitman, serait sur le point d'annoncer son départ et préparerait sa succession.

Enfin, Woodward Governor bondit de 8.17% à 56.53 dollars. Le groupe spécialisé dans les systèmes de contrôle pour les avions et les turbines a publié ses résultats pour le premier trimestre. Les bénéfices sont en hausse à 25.3 millions de dollars, ou 72 cents par action, contre 17.9 millions de dollars, ou 51 cents par titre, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires progresse à 272.1 millions de dollars contre 226.2 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Le groupe en profite pour indiquer qu'il anticipe, pour l'exercice en cours, une croissance de ses revenus de l'ordre de 8 à 10% pour un résultat par titre de 3.05 à 3.15 dollars.

Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en repli après la baisse surprise des taux d'intérêts par la Réserve Fédérale. La devise européenne clôture en hausse, au dessus de la barre des 1.46, à 1.4617 contre 1.4602 en fin de semaine dernière. La devise japonaise, de son côté, est stable à 106.75 yens pour un dollar contre 106.81 vendredi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se détendent fortement dans le sillage de la baisse des taux décidée en urgence par la Fed. Le 2 ans finit la séance à 2.05% contre 2.34% la semaine dernière. Le 5 ans termine la séance à 2.62% contre 2.84% vendredi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 15 points de base à 3.48%.

Le pétrole termine la séance baisse, alors que les opérateurs craignent qu'une récession économique ne pèse sur la demande en pétrole. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance février clôture en baisse, sous la barre des 90 dollars le baril, à 89.21 dollars contre 89.92 dollars en fin de semaine dernière et après avoir testé un plus bas à 85.42 dollars plus tôt dans la journée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.