Séance stable à la Bourse américaine, Dell a soutenu le Nasdaq

Le Dow jones a reculé vendredi de 0,06%. Le Nasdaq a gagné près de0,6% porté par la hausse du titre Dell après ses bons résultatstrimestriels.

L'indice Dow Jones a fini quasi stable vendredi soir. Il perd 7,90 points, soit 0,06%, et finit à 12.638,32. Même tendance pour l'indice élargi Standard & Poor's 500, qui ne gagne que 2,12 points (+0,15%) à 1.400,38.

La Bourse des valeurs technologiques, le Nasdaq Composite, était plus en forme, porté par les résultats très supérieurs aux attentes du fabricant d'ordinateurs Dell.Il a crû de 14,34 points soit de 0,57% à 2.522,66.

Le bilan hebdomadaire est plutôt satisfaisant. Sur la semaine, le Dow Jones a progressé de 1,3%, le S&P 500 de 1,8% et le Nasdaq de 3,2%. Et sur l'ensemble du mois de mai, le Dow baisse de 1,4%, le S&P 500 gagne 1,1% et le Nasdaq progresse de 4,6% du Nasdaq, en hausse pour le troisième mois de suite.

Dell a été bien sûr la valeur du jour, avec une hausse de 5,73% à 23,06 dollars. Sur le Nasdaq, le fabricant de semi-conducteurs Marvell Technology Group a connu un bond de son action de 23,3%, à 17,36 dollars, grâce, lui aussi, à un profit trimestriel supérieur aux attentes.

Autre grand nom des "technlogiques" américaines, le spécialiste des télécoms et réseaux Internet Cisco Systems a gagné 1,95% à 26,72 dollars.

Ford se redresse (+1,34% à 6,8 dollars), Tracinda, la holding de l'homme d'affaires Kirk Kerkorian, ayant confirmé son projet de rachat de 20 millions d'actions à 8,50 dollars l'unité.

Le grand assureur AIG, American International Group, regagne 1,87% à 36 dollars, signant la plus forte hausse du Dow Jones, la banque d'affaires Morgan Stanley ayant relevé sa recommandation.

Le joaillier Tiffany a gagné 2,7% à 49,03 dollars. Il a affiché de bons résultats et des ventes solides à l'international compensant la morosité du marché américain.

Au sein des compagnies aériennes, l'échec du projet de fusion entre US Airways et United Airlines provoque une chute du titre de la première de 8,33% à 3,96 dollars alors que l'action UAL, maison-mère de United, a gagné 1,79% à 8,54 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.