Fillon repousse la perspective d'un prochain remaniement ministériel

 |   |  215  mots
Interrogé sur les rumeurs de remaniement à l'issue du petit déjeuner offert aux membres du gouvernement au ministère de l'Intérieur avant le conseil des ministres, en face, à l'Elysée, le Premier ministre a répliqué: "c'est vous qui en parlez beaucoup, vous serez déçus, comme d'habitude".

Le Premier ministre François Fillon a écarté jeudi l'éventualité d'un remaniement gouvernemental imminent, affirmant devant la presse que "quand un remaniement se produit, c'est en général au moment où on n'en parle pas".

Interrogé sur les rumeurs de remaniement à l'issue du petit déjeuner offert aux membres du gouvernement au ministère de l'Intérieur, M. Fillon a répliqué: "c'est vous qui en parlez beaucoup, vous serez déçus, comme d'habitude".

"Regardez le nombre de fois où la presse parle de remaniement et où il ne se produit pas", a-t-il ajouté. "Quand un remaniement se produit, c'est en général au moment où on n'en parle pas".
Interrogé sur la "politique de civilisation" annoncée par Nicolas Sarkozy lors de ses voeux du 31 décembre, M. Fillon a par ailleurs répondu: "c'est la condition humaine, c'est la question éternelle, c'est pour ça qu'on fait de la politique".

Le chef du gouvernement et les ministres se sont rendus, à pied, de la place Beauvau jusqu'à l'Elysée voisin pour présenter leurs voeux au président de la République, en ouverture du Conseil des ministres.
Dans la cour de l'Elysée, ils ont été accueillis par la fanfare de la garde républicaine, devant le sapin de Noël.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :