Medici.tv met la musique classique sur le web

Le site Internet veut renforcer la diffusion de la musique classique via les nouveaux médias alors que le marché du CD et du DVD s'effrite.

Une nouvelle plate-forme de vidéos légale pour les fans de musique classique va diffuser ce vendredi 18 juillet le festival de Verbier (Suisse) qui débute aujourd'hui. Ce Verbier Festival s'unit, pour cette 15ème édition, à Medici.tv et ARTE, pour diffuser sur Internet du 18 juillet au 3 août 2008, un concert par jour (voir deux), ainsi que des reportages en coulisses et des interviews exclusives.

Pour accéder aux concerts, l'internaute a le choix entre la location en diffusion continue (streaming) ou l'achat (téléchargement), à condition toutefois d'installer sur son ordinateur les toutes dernières technologies Flash. Il s'abonne en choisissant une formule à la journée pour 5 euros, au mois pour 25 euros ou au semestre pour 50 euros, pour un visionnement illimité de tout le catalogue. Il est également possible d'opter pour un paiement à la carte et de télécharger les vidéos pour un prix allant de 5 à 9 euros l'unité. Du fait de l'absence de verrous numériques, les fichiers vidéo peuvent être gravés sur CD ou DVD afin de les visionner ensuite sur la platine du DVD du salon ou les transférer vers n'importe quel baladeur numérique.

Le site a été lancé par la société Medici Arts, constituée par deux maisons de production européenne (EuroArts en Allemagne et Idéale Audience en France) pour relancer la transmission de musique classique alors que le marché du CD et DVD s'effondre (-23,2% pour le marché de gros au premier trimestre 2008, tous répertoires confondus).

Le départ a été donné avec le festival de Verbier (Suisse) l'été dernier où la société Medici Arts avait fait une première tentative de diffusion sur Internet. Il a remporté un franc succès : les 30 concerts dont 17 en directs ont amené 150.000 visiteurs uniques dans 173 pays et un million de vidéos regardées. L'évènement a été suivi par la diffusion, en septembre 2007, par le concert d'ouverture du London Philharmonic Orchestra dirigé par Vladimir Jurowski. UNe expérience poursuivie à l'occasion de la prestation historique du New York Philharmonic à Pyongyang (Corée du Sud) avec Lorin Maazel le 26 février dernier. Et des milliers d'internautes ont pu suivre l'Europa Konzert donné le 1er mai 2008 à Moscou par le Berliner Philharmonic.

Après 10 concerts diffusés en direct du Festival d'Aspen dans le Colorado (Etats-Unis) en juin dernier, le site Medici.tv a lancé la première opération en France en diffusant "Zaïde" de Mozart en ouverture du Festival d'Aix-en-Provence, le 27 juin.

Chaque lieu du festival, qu'il s'agisse de la Salle Medran ou bien de l'Eglise de Verbier, est équipé de plusieurs caméras Haute Définition. Les images filmées par les caméras et le programme réalisé en direct sont enregistrés séparement afin de fournir la matière pour un montage et une post-production ultérieurs.

En plus des vidéos, des journalistes, spécialistes de musique classique, animent un magazine musical avec des "billets" réguliers et des entretiens avec des artistes et des personnalités. Medici.tv donne aussi la parole aux artistes via des blogs où ils pourront répondre en images, en texte ou en musique aux questions des internautes.

Medici.tv, avec ses partenaires, ARTE France, UBS, Canton du Valais et le CNC, s'est fixé pour mission d'élargir aux amateurs de musique du monde entier l'expérience et l'émotion uniques du concert via Internet. Mais reste le coût de ces opérations, qui est élevé (entre 50.000 et 500.000 euros pour un concert Medici diffusé sur Internet). D'où la nécessité pour Medici de travailler en partenariat avec des chaînes de télévision.

Plusieurs plate-formes audiovisuelles comme MonteVerdi.tv aux Pays-Bas ou Classics24.tv en Grande-Bretagne ont vu le jour pour élargir le public et réagir face aux problèmes de diffusion en DVD et à la télévision. Pour l'heure, ces sites surfent sur de bonnes ondes...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.