La Bourse salue les belles performances 2007 de Capgemini

 |   |  500  mots
C'est un bond de 50% du bénéfice net en 2007 par rapport à 2006 que vient d'annoncer la SSII française. Bond également pour la marge opérationnelle face à une activité qui a crû de 13%. Des résultats conformes voire supérieures aux attentes. Le groupe craint toutefois un ralentissement de sa croissance cette année.

Le groupe français de conseil et services informatiques Capgemini vient de publier ses résultats en 2007. Son bénéfice net part du groupe s'élève à 440 millions d'euros en 2007 contre 293 millions un an auparavant, soit une progression de 50% sur un an. Les analystes tablaient sur 391 millions d'euros de profit net.

Progression tout aussi forte pour le bénéfice opérationnel qui passe de 334 millions d'euros en 2006 à 493 millions l'année suivante (+47%). Quant à la marge opérationnelle, elle représente 7,4% du chiffre d'affaires en 2007, soit 1,6 point gagné sur un an. C'est également mieux que les 7,2% prévus par les analystes.

Concernant l'activité, c'est une croissance du chiffre d'affaires à deux chiffres que Capgemini affiche. A taux de change et périmètre courants, le chiffre d'affaires progresse de 13% à 8,7 milliards d'euros; alors que les analystes visaient 8,73 milliards. Après retraitement des effets de périmètre (principalement les acquisitions des sociétés Kanbay et Software Architects) et des effets de change (appréciation de l'euro par rapport aux autres principales devises), la croissance s'établit encore à 9% pour l'année. Le groupe précise dans son communiqué que cette hausse est sensiblement supérieure à celle de son marché.

Le rythme soutenu des prises de commandes - près de 10 milliards d'euros sur l'année - ne s'est pas ralenti au quatrième trimestre, avec un total de signatures de 3,74 milliards d'euros.

Par activité, la plus forte croissance est réalisée par l'activité intégration de systèmes (+11%) à taux et périmètre
constants avec une marge opérationnelle de 8,9% sur l'année. Mais l'activité la plus rentable est celle des services de proximité (groupe Sogeti). Son taux de marge atteint 12%.

En Amérique du Nord, l'infogérance et les services de proximité contribuent aux bonnes performances de cette région. Le chiffre d'affaires y progresse de 9,4% à taux de change et périmètre constants. Pour l'Europe, le chiffre d'affaires grimpe de 22,3% à taux et périmètre constants, avec la meilleure croissance réalisée par les Pays nordiques. La région Allemagne et Europe Centrale ne progresse que de 3,9% à cause d'une légère décroissance de l'infogérance. A noter que la marge opérationnelle a progressé partout.

Après les belles performances 2007, le groupe affiche sa prudence pour l'année en cours. Il craint en effet que les difficultés du secteur bancaire ne se propagent à l'ensemble de l'économie et à son métier. Du coup, les perspectives 2008 s'en ressentent; du moins en terme de croissance. Capgemini estime aujourd'hui pouvoir réaliser cette année une croissance (à périmètre et taux de change constants) comprise entre 2% et 5%. Le groupe est en revanche plus confiant sur sa capacité à afficher une nouvelle progression de sa marge opérationnelle et à porter celle-ci à 8,5%.

Cette prudence affichée pour 2008 n'entame pas l'enthousiasme des marchés face aux résultats 2007. L'action Capgemini a bondi de 8,22% à la clôture de la Bourse de Paris à 37,12 euros, signant la plus forte performance des valeurs de l'indice Cac 40.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :