Le pétrole repart à la hausse après la baisse surprise des stocks américains en baisse

Après une forte chute depuis lundi, les cours du pétrole sont repartis à la hausse ce mercredi. La faute aux chiffres des stocks américains qui reculent plus que prévu.

1 mn

La détente sur les cours du pétrole qui était intervenue depuis lundi avec près de 4 dollars de baisse, autour des 121 dollars le baril, au plus bas niveau depuis mai et 25 dollars sous le record du 11 juillet, à 147,27 dollars, a pris fin ce mercredi après-midi. Le prix du baril est remonté vers les 123 dollars.

Les chiffres des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis que vient de dévoiler le Département (ministère) américain de l'énergie indiquent en effet que le brut est en recul de 100.000 barils à 295,2 millions, tout comme l'essence, de 3,5 millions de barils à 213,6 millions alors que pour les produits distillés, les stocks augmentent de 2,4 millions de barils à 130,5 millions. Des chiffres moins bons que ne l'espéraient les analystes qui s'attendaient à des stcoks quasi stables.

La consommation d'essence à la pompe a toutefois baissé pour la quatorzième semaine consécutive la semaine dernière aux Etats-Unis, qui englouti 20% de la consommation mondiale d'or noir, selon le relevé hebdomadaire de l'émetteur de cartes de crédit Mastercard publié mardi, alors que la traditionnelle saison des grands déplacements en voiture pour les vacances ("driving season") bat son plein.

Cette tendance a été confirmée par les statistiques officielles publiées la veille, montrant que sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre de kilomètres parcourus par les automobilistes américains est tombé au plus bas depuis 2003.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.