Les profits de Postbank rognés par la crise financière

Au deuxième trimestre, son bénéfice net a reculé de 21% à 119 millions d'euros. Le bénéfice avant impôts a baissé de 27% à 171 millions.

1 mn

Même la grande banque postale allemande Postbank, en passe d'être vendue par son grand actionnaire, la poste allemande, Deutsche Post, subit les conséquences de la crise financière même si elle est surtout active auprès des particuliers.

Au deuxième trimestre, son bénéfice net a reculé de 21% à 119 millions d'euros. Le bénéfice avant impôts a baissé de 27% à 171 millions. La faute à une charge de 143 millions d'euros sur ses comptes pour faire face aux conséquences négatives liées à cette crise financière sur ses activités de courtage et de marché.

Sur l'ensemble du premier semestre, elle a pu compenser par la bonne tenue de ses autres activités majeures, clientèle particulière, PME et financement à la construction. Ce qui lui permet de maintenir pour l'ensemble de l'année ses perspectives d'un bénéfice imposable hors effets exceptionnels compris entre "1,1 et 1,2 milliard d'euros", malgré "l'importante volatilité sur les marchés financiers".

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.