L'activité recule en France, mais progresse en Europe

Si l'indice PMI dans le secteur manufacturier et dans les services a cédé du terrain en France en avril, il progresse dans la zone euro.

L'indice composite des directeurs d'achats (PMI) a poursuivi son recul en avril, retombant à 53,9 contre 55,9 en mars, son plus bas niveau depuis novembre 2004, selon une première estimation "flash" de l'indice publiée jeudi par l'institut NTC Economics.

L'indice des services a baissé à 54 contre 57,3, celui du secteur manufacturier à 51,5 contre 51,9, précise l'institut. Pour mémoire, un niveau de l'indice au-dessus de 50 indique que l'activité croît, tandis qu'un chiffre sous 50 reflète une contraction de l'activité du secteur.

L'indice montre "la plus faible expansion de l'activité depuis quarante et un mois", explique l'étude.

En revanche, l'indice composite PMI de la zone euro, qui synthétise l'activité des secteurs des services et manufacturier, a enregistré une légère hausse en avril, à 51,9 points après 51,8 points en mars, ont indiqué mercredi des sources de marché.

Les analystes interrogés par l'agence financière TFN s'attendaient au contraire à un indice en baisse, à 51,6 points.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.