Crédit Agricole : le marché salue la résistance des activités traditionnelles

La banque verte voit son bénéfice net chuter de plus de 75% au premier semestre, plombé par les difficultés de sa banque de financement et d'investissement. La crise financière lui a coûté 1,33 milliard d'euros sur la période. Toutefois, les activités historiques, comme la banque de détail, ont fait mieux que prévu. Du coup, le titre bondit de plus de 5% et signe une des plus fortes hausses du CAC.

1 mn

La crise financière pèse encore sur les performances de Crédit Agricole. La banque verte a dévoilé ce jeudi un résultat net part du groupe en chute de 75,5% au premier semestre à 968 millions d'euros. Cette baisse s'explique par la prise en compte d'un impact négatif de 1,339 milliard d'euros de la crise financière sur les résultats de la banque de financement et d'investissement.

Sur le seul deuxième trimestre, le résultat net part du groupe s'éléve à seulement 76 millions d'euros, en recul de 94,1%! La banque met avant la dégradation de la solidité financière des rehausseurs de crédit. Sur cette période, les dépréciations d'actifs atteignent 693 millions d'euros.

Du côté du produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires), le recul est là aussi marqué, avec une baisse de 28,5% à 7,359 milliards d'euros au premier semestre. Pour la période du deuxième trimestre, le produit net bancaire recule de 38,4% à 3,249 milliards d'euros.

Le tableau n'est pas complètement noir puisque les activités historiques ont très bien résisté. Le produit net bancaire pour la banque de détail a ainsi progressé de 16,1% au premier semestre réflétant selon la banque "une activité commerciale robuste, ainsi qu'une forte croissance organique à l'international".

Cet élément rassure les investisseurs. Le titre Crédit Agricole réalise une des plus fortes progressions du CAC dans la matinée, avec un gain de 5,22% à 13,88 euros.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.