Le pétrole proche des 100 dollars le baril en Asie

 |   |  222  mots
Les cours du brut approchent les 100 dollars ce lundi dans les échanges électroniques en Asie en raison des tensions entre la Turquie et l'Irak et de la position favorable de l'Iran à une baisse de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Les cours du brut approchent les 100 dollars ce lundi matin dans les échanges électroniques en Asie. Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril prenait 70 cents à 99,51 dollars. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en avril prenait 76 cents à 97,77 dollars.

"Les tensions entre la Turquie et l'Irak et en Iran poussent les prix à la hausse", a estimé Victor Shum, analyste chez Purvin and Gertz à Singapour, cité par l'Agence France Presse (AFP). La Turquie a lancé en fin de semaine une vaste offensive, depuis le territoire turc, contre les positions des rebelles kurdes retranchés dans le nord de l'Irak. Mais les exportations de brut irakien à travers la Turquie qui représentent 300.000 barils par jour, ne sont pas affectées.

Par ailleurs, le ministre iranien du pétrole Gholamhossein Nozari a affirmé que l'Iran était favorable à une baisse de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) lors de son prochain sommet le 5 mars, a rapporté samedi l'agence d'information pétrolière Shana. "L'Iran soutiendra la baisse de la production de l'Opep lors de la prochaine réunion" qui aura lieu le 5 mars à Vienne, selon les déclaration du ministre iranien du pétrole. "On peut prévoir une baisse de la production de l'Opep" pour maintenir les prix du brut, a-t-il ajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :