Bénéfices en berne pour le suisse Ciba

Ses profits ont été divisés par deux au premier trimestre. Le titre plonge.

L'un des grands acteurs suisse de la chimie, le groupe Ciba, pique du nez ce mardi. Il annonce une division par deux de son bénéfice net au premier trimestre à 37 millions de francs suisses, très inférieur aux prévisions des analystes, en raison notamment de coûts élevés de restructuration. Du coup, le titre plonge de 14% à l'ouverture de la Bourse de Zurich.

Les autres chiffres ne sont pas plus rassurants. Le résultat opérationnel a plongé de 32% à 89 millions, là encore en dessous des attentes. Le chiffre d'affaires a reculé de 6% à 1,557 milliard (-1% à taux de change constants).

Le directeur général du groupe suisse de spécialités chimiques, Brendan Cummins, a reconnu que l'exercice serait plus difficile que prévu. Il craint notamment les conséquences des évolutions des changes et des prix élevés des matières premières que Ciba n'arrive pas à répercuter auprès de ses clients. Ainsi, ses propres prix ont reculé de de 1% dans l'ensemble de son portefeuille lors des trois premiers mois de l'année. "Nous n'avons pas connu le bon départ que nous anticipions voici quelques mois et nous commençons à ressentir clairement le ralentissement économique" indique-t-il dans le communiqué du groupe.

Quant aux effets de change, ils pourraient peser à hauteur de 15% sur le résultat opérationnel de l'exercice en cours s'ils se maintiennent à ces niveaux actuels.

La direction de Ciba a toutefois tenté de rassurer en indiquant qu'elle prévoit sur l'année 2008 un chiffre d'affaires en hausse et un cash-flow stable...mais à taux de change constant.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.