La RATP va remplacer ses RER de la ligne A

La RATP va lancer un appel d'offres pour l'acquisition de 30 trains à deux étages pour la ligne A du RER pour un montant de 600 millions d'euros. Ces nouveaux trains, dont la première rame, sera livrée à la fin 2010 auront une capacité de 2.500 places (+50%).

1 mn

Le RER A, ligne la plus fréquentée du réseau en France nécessite 1,4 milliard d'euros d'investissements, dont 1,3 pour le remplacement des rames avait indiqué récemment le président du conseil régional d'Ile-de-France Jean-Paul Huchon (PS) en présentant les besoins d'investissements pour les transports en Ile-de-France d'ici à 2020.

Mis régulièrement en cause par les usagers du fait des dysfonctionnements, le RER A devrait assez rapidemment bénéficier de nouveaux trains. La RATP va lancer un appel d'offres pour l'acquisition de 30 trains à deux étages pour la ligne du RER A pour un montant de 600 millions d'euros. "La RATP va également proposer une convention au Syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF) sur la base d'un partage (du financement ndlr) à 50/50, tel qu'annoncé par Jean-Paul Huchon", précise-t-elle dans son communiqué.

Jean-Paul Huchon, le président socialiste du STIF avait confirmé fin mai que le syndicat financerait la moitié de la modernisation de cette ligne saturée, après l'annonce par le président Nicolas Sarkozy que l'Etat financerait l'autre moitié.

Disposant de portes plus larges que les matériels classiques, cet ensemble à deux niveaux offre "une capacité de 50% supérieure à celui des trains actuels (2.500 places au lieu de 1.700 places)", indique la régie. Sur l'ensemble de la ligne du RER A, la capacité sera supérieure de 30%. La première des 30 rames à deux niveaux sera livrée à la fin 2010. Une tranche complémentaire permettra le renouvellement de l'ensemble du matériel roulant entre 2013 et 2017, selon le texte.

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé fin mai que la RATP, dont l'Etat est l'actionnaire unique, "mettrait la moitié du financement de la modernisation du RER A", soit "entre 250 et 300 millions d'euros" sur un montant total "de 500 millions".

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.