La Chine affiche sa volonté de lutter contre l'inflation en 2008

 |   |  361  mots
"Le gouvernement attache une grande importance aux prix des produits de base et s'est fixé pour objectif de les stabiliser" a déclaré le président Hu Jintao pour cette nouvelle année. L'inflation atteint des records en Chine, dopée par la hausse de prix de l'alimentaire, à commencer par le porc, de l'énergie et de l'immobilier.

L'inflation sera l'ennemi à battre en cette année 2008. C'est ce qu'a promis ce mardi 1er janvier le président chinois Hu Jintao. Il a promis mardi des mesures "énergiques" pour lutter contre la hausse des prix, notamment des produits alimentaires, de l'énergie et de l'immobilier.

"Le gouvernement attache une grande importance aux prix des produits de base et s'est fixé pour objectif de les stabiliser" a ainsi déclaré Hu Jintao, cité par la télévision publique CCTV, à l'occasion d'une visite de Nouvel an dans le port de Tianjin, dans le nord du pays.

"Une série de mesures énergiques ont été prises et continueront d'être prises afin d'assurer une vie normale au plus grand nombre" a-t-il indiqué, faisant référence aux six hausses des taux d'intérêt consécutives décidées l'an dernier en Chine.

Dans l'ex empire du milieu, l'inflation a atteint 6,9% en novembre, son taux le plus élevé en 11 ans. Les prix de l'alimentaire ont bondi sur la période de 18,2%, tirés par ceux du porc, élément central de l'alimentation dans le pays, qui se sont envolés de 56%.

Dans l'immobilier, les prix dans 70 villes chinoises ont progressé de 9,5% en octobre, en rythme annuel, ce qui handicape notamment les familles modestes.

Sur le site Internet du gouvernement chinois, il est indiqué que la volonté de Hu Jintao pour cette nouvelle année est d'améliorer la vie des habitants du pays, dans un contexte de développement vers une économie socialiste de marché et vers la démocratie. Cela implique de fournir un meilleur système dans l'éducation, la santé, la prise en charge des personnes âgées. Le président chinois a aussi tendu la main à Taiwan en lui proposant une "réunification pacifique" tout en défendant son intégrité territorial, geste repoussé immédiatement par les autorités de la chine nationaliste.

Bond des recettes fiscales chinoises
A noter qu'à l'heure du bilan 2007, les recettes fiscales en Chine (hors commerce, impôts sur les holdings et sur le foncier et sur les terres agricoles) ont progressé de 31,4% à 4940 milliards de yuans soit 676 milliards de dollars et 470 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :