Alstom, premier bénéficiaire de la visite de Sarkozy en Afrique du Sud

 |   |  142  mots
Alstom annonce avoir obtenu auprès de Pretoria un contrat de 1,36 milliard d'euros pour la construction d'une centrale au charbon dans le pays. Areva et EDF sont à l'affut de commandes en provenance du pays le plus développé d'Afrique.

La visite de Nicolas Sarkozy en Afrique du Sud accompagné de plusieurs patrons français, vient de trouver une première concrétisation en terme de business.

Alstom annonce en effet ce jeudi avoir obtenu auprès de Pretoria un contrat de 1,36 milliard d'euros pour la construction d'une centrale au charbon dans le pays.

Le contrat sera signé demain au Cap en présence des chefs d'Etat, Nicolas Sarkozy et le sud-africain Thabo Mbeki.

D'autres groupes, tel le spécialiste du nucléaire Areva, rêvent de remporter des commandes en Afrique du Sud, confrontée à des pannes géantes d'électricité et qui a besoin notamment de réacteurs nucléaires. Areva et EDF pourraient donc proposer le nouveau réacteur EPR, déjà acheté par la Finlande, la France, la Chine, et en lice aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne notamment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :