Paris termine dans le rouge

La Bourse de Paris termine la journée dans le rouge, sous l'effet de prises de bénéfices mais également à cause du net ralentissement de la croissance aux Etats-Unis. Au quatrième trimestre, elle n'a progressé que de 0,6%. Les investisseurs ont désormais les yeux rivés vers la Réserve fédérale américaine. Elle annoncera ce soir à 20h15 heure française si elle baisse à nouveau ses taux d'intérêt et de combien. A Paris, le CAC 40 clôture ce soir sur un recul de 1,37% à 4.873 points.

2 mn

Du côté des hausses, montée soudaine à la fin de la séance du titre Société Générale, qui gagne 4,27% à 81,80 euros. Un administrateur a indiqué que le président de la banque Daniel Bouton, qui a été confirmé à son poste, s'était dit prêt à étudier une offre de rachat amicale. Des propos démentis peu de temps après par la banque mais qui ont permis de faire grimper le titre. Le marché parie sur un rapprochement avec BNP Paribas pour la banque de détail et avec le Crédit Agricole pour la banque d'investissement. Le Crédit Agricole prend 2,44% à 21,41 euros. A l'inverse, BNP Paribas cède 1,13% à 66,83 euros, malgré de très bons résultats en 2007, en hausse de 7% à 7,8 milliards d'euros.

Le secteur automobile est en baisse, mis sous pression aujourd'hui par une note de Goldman Sachs qui prévoit une stagnation des ventes en 2008. Renault signe la plus forte baisse de l'indice parisien, avec -5,99% à 75,14 euros, malgré des ventes record en 2007 pour l'alliance avec son partenaire japonais Nissan. Son concurrent PSA cède 3,13% à 49,71 euros. Toujours dans le secteur automobile, Michelin chute de 3,89% à 66,43 euros.

Les valeurs pétrolières reculent à cause de Technip. L'action de la société parapétrolière perd 9,30% à 43,95 euros, après une charge exceptionnelle de 270 millions d'euros et un avertissement sur ses résultats. Dans le sillage de Technip, le fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière Vallourec cède 3,97% à 134,36 euros. Total perd 2,34% à 48,66 euros et la société d'exploration pétrolière CGG Veritas 3,47% à 159 euros.

Très fortes baisses aussi pour Sanofi-Aventis (-3,31% à 53,98 euros) et pour Alcatel-Lucent (-3,18% à 4,26 euros).

Les cours du pétrole sont en très légère hausse après l'augmentation plus forte que prévu des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis. Le baril de WTI vaut 92,15 dollars et le baril de Brent 91,78 dollars. Sur le marché des changes, l'euro est repassé en dessous du 1,48 dollar, à 1,4779.

(Egalement disponible en vidéo sur votre site)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.