Le marché automobile français continue de bien se porter

Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 7,1% en mai, selon les derniers chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles. Cela porte la hausse du marché à 5,2% depuis le début de l'année, ce qui profite à Renault et PSA Peugeot Citroën.

Malgré un climat économique peu favorable, le marché de l'automobile français affiche depuis le début de l'année une belle santé. En mai, les immatriculations de voitures neuves ressortent ainsi en hausse de 7,1% sur un an à 184.516 unités, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). A nombre de jours ouvrables comparables, la progression des ventes atteint 7,8%.

De fait, sur les cinq premiers mois de l'année, les immatriculations signent même une progression de 5,2% à 909.195 unités.

Du côté des constructeurs, les marques françaises progressent de 7,2% sur le mois et leur part de marché dans les ventes de mai progresse très légèrement à 53,5% contre 46,5% pour les marques étrangères.

Le groupe PSA enregistre en mai une croissance de 1,8% en données brutes à 56.123 voitures, dont 30.849 pour Peugeot (+3%) et 25.274 pour Citroën (+0,3%). La part de marché du groupe PSA atteint en mai 30,4%.

De son côté, le groupe Renault progresse plus fortement de 13,6% à 44.837 véhicules, porté par la hausse de la marque Renault avec 42.505 véhicules (+15,2%) alors que Dacia recule à 2.332 voitures (-9,4%). Sa part de marché s'élève en mai à 24,3%.

Pour leur part, les marques étrangères sont en hausse de 7% en mai à 85.886 voitures. Les plus fortes hausses concernent Nissan (+52,6%), le groupe Fiat (+33,3%), le groupe Ford (+16,4%) et GM Europe (+16,3%). A l'inverse, le coréen Hyundai accuse un recul de 30,2%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.