Veolia Environnement : le chiffre d'affaires tiré par les activités "propreté" et les acquisitions

 |   |  330  mots
Le chiffre d'affaires pour l'exercice 2007 est en hausse de 14% à 32,628 milliards d'euros. Le groupe confirme ses objectifs pour 2007 et le moyen terme.

Veolia Environnement a dégagé en 2007 un chiffre d'affaires en hausse de 14% à 32,628 milliards d'euros, annonce le groupe, ce mardi 5 février, dans un communiqué. Les ventes progressent en interne de 7,8% et en externe, avec les cessions et acquisitions, de 7,1%. Le montant des ventes dépasse légèrement le consensus des analystes calculé par Thomson Ibes, qui tablait sur 32,192 milliards d'euros. L'effet de change, dont la faiblesse du dollar par rapport à l'euro, fait perdre à Veolia environ 263 millions d'euros (0,9% de l'activité).

La progression des facturations est engendrée d'abord par les activités "propreté". Là, les ventes progressent de 23,5% à 9,214 milliards d'euros, dont +7,5% en interne, et +18% en externe. Les ventes dans le secteur "transport" augmentent de 12,9% à 5,590 milliards d'euros. Dans l'énergie, le chiffre d'affaires augmente de 12,7% à 6,896 milliards d'euros. Dans l'eau, le point fort du groupe, les ventes progressent de 8,3% à 10,927 milliards d'euros, dont +7,9% en interne et +1,1% en externe.

L'autre vecteur de croissance pour le groupe dirigé par Henri Proglio provient des multiples acquisitions réalisées notamment par Veolia Propreté au Royaume-uni et en Allemagne, pour une contribution de l'ordre de 1,2 milliard d'euros. Les acquisitions de la branche Energie en Europe et en Australie ont contribué pour 254 millions d'euros au résultat. Celles de la branche Transport en France et aux Etats-Unis ont apporté 161 millions d'euros.

Ces acquisitions ont permis au groupe "d'accélérer sa croissance à l'étranger", dont la part des ventes atteint 18,372 milliards d'euros, soit 56,3% du total contre 53,2% au 31 décembre 2006.

"La forte croissance de l'activité" enregistrée en 2007 permet à Veolia "de confirmer les objectifs fixés pour 2007 et pour le moyen terme", souligne le groupe. Veolia Environnement tablait fin août sur une croissance de son résultat opérationnel supérieure à 12%. En janvier 2007, il avait manifesté son intérêt pour "la partie internationale de Suez Environnement", c'est-à-dire les activités eau et déchets du groupe Suez, qui doivent être mises en Bourse d'ici fin juin dans le cadre de la fusion de Suez avec GDF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :