François Fillon insiste sur l'enjeu "local" du scrutin

 |   |  192  mots
"Le second tour est plus que jamais entre les mains des électeurs" selon le Premier ministre. Il les invite à penser "d'abord à l'intérêt de (leur) commune".

Face à la poussée de la gauche lors de ces élections municipales, le Premier ministre, François Fillon qui s'exprimait peu après l'annonce des premiers résultats a invité les électeurs à ne pas "mélanger les enjeux".

"A cette heure les chiffres du premier tour sont encore indécis mais ils sont plus équilibrés que ce qui nous avait été annoncé tout au long de cette campagne", a-t-il déclaré. "Le second tour est donc plus que jamais entre les mains des électeurs" qu'il invite à penser "d'abord à l'intérêt de (leur) commune".

"Certes, je vois bien qu'à travers ces élections les responsables de l'opposition voudraient exacerber les clivages politiques. Cette démarche partisane ne correspond pas aux réalités et aux nécessités locales. Il ne faut pas mélanger les enjeux". Pour le Premier ministre, "la politique de la nation a été débattue et elle a été tranchée par les Français au printemps 2007" avec la nette victoire de Nicolas Sarkozy lors de l'élection présidentielle, confortée dans la foulée par le succès relatif de l'UMP aux élections législatives.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :