Bull enfin dans le vert en 2007

 |   |  266  mots
Le groupe français a enregistré un résultat net de 4,6 millions d'euros pour son exercice fiscal 2007. Le redressement reste néanmoins encore fragile.

Bull sortirait-il enfin la tête de l'eau ? Après des années de crise qui ont failli venir à bout du groupe français de solutions informatiques, il semble en effet que le redressement se soit véritablement amorcé. Pour son exercice fiscal 2007, l'ancien champion hexagonal a enregistré un résultat net de 4,6 millions d'euros contre 17,1 millions d'euros de pertes un an auparavant. De plus, le résultat d'exploitation, qui s'élève à 25 millions d'euros, se retrouve au-dessus de la fourchette fixée par les dirigeants du groupe.

Parmi les éléments positifs de ces résultats, il faut noter la hausse de 2,6% du chiffre d'affaires à 1,1 milliard d'euros qui tient compte des cessions et des acquisitions réalisées dans l'année. Mais surtout, l'élément le plus positif est la hausse sensible de 14,7% des activités de services à 386,1 millions d'euros, un secteur sur lequel Bull a décidé de se renforcer. Enfin, le groupe technologique a annoncé avoir recruté 1.021 personnes en 2007 dont 395 en France.

Néanmoins, tous les éléments ne clignotent pas au vert. La marge brute a reculé de 0,1 point par rapport à 2006 à 24,7% du chiffre d'affaires. Et au dernier trimestre 2007, le chiffre d'affaires a reculé de 0,8%. Par ailleurs, le coeur de métier de Bull, la branche "matériel" voit son chiffre d'affaires baisser de 5%. Enfin, le groupe qui a vu chuté le cours de son action de plus de 21% depuis le début de l'année, après avoir perdu 37,6% en 2007, a annoncé une nouvelle segmentation de ses activités en 2008. Ce vendredi à la Bourse de Paris, le titre a perdu 3,7% à 2,86 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :