Bénéfice net supérieur aux attentes pour Nestlé

 |   |  257  mots
Le groupe agroalimentaire suisse a publié ce jeudi un bénéfice net en hausse de 6,1% au premier semestre et a confirmé ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'année.

Nestlé se porte bien. Le groupe suisse a annoncé ce jeudi avoir réalisé un chiffre d'affaires de 5,21 milliards de francs suisses (3,2 milliards d'euros), en hausse de 6,1% par rapport aux six premiers mois de l'année 2007. Les analystes tablaient sur un résultat net légèrement inférieur de 5,16 milliards de francs suisses.

Le chiffre d'affaires du premier groupe agroalimentaire mondial est en revanche très légèrement inférieur aux attentes, à 53,1 milliards de francs suisses (32,5 milliards d'euros), contre les 53,6 milliards attendus. Il progresse de 3,8% mais a souffert de l'appréciation de l'euro, le taux de change a eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires de 8,3%.

La croissance des ventes est essentiellement due à la croissance organique (+8,9%). Les acquisitions, principalement celles du producteur d'aliments pour bébés Gerber et de l'activité nutrition auprès de son compatriote Novartis en 2007, y ont contribué pour 3,2%.

Le groupe affiche un taux de croissance organique à deux chiffres outre-Atlantique et dans la zone Asie, Océanie et Afrique, respectivement de 11% et de 13,1%. Côté activité, la division alimentation a tiré la progression des ventes, avec une croissance organique de 11%. La branche boissons affiche en revanche un recul de 1,1% de son chiffre d'affaires.

Pour l'ensemble de l'année 2008, le groupe table toujours sur "une croissance organique au moins aussi élevée que celle de 2007, ainsi qu'une nouvelle amélioration de la marge d'exploitation", qui a atteint 13,8% sur la période, a estimé le directeur général de Nestlé, Paul Bulcke.

A l'ouverture, le titre perdait pourtant 1,65% à 46,38 francs suisses.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :