Baisse des profits de Kraft Foods et d'Altria, son ex maison-mère

Le groupe agroalimentaire américain voit ses bénéfices reculer en raison de charges de restructurations et de la hausse des prix des matières premières. Les ventes restent toutefois solides, en hausse de 11%. Son ex maison mère Altria affiche, elle aussi, un net recul de ses profits.

2 mn

Le groupe alimentaire américain Kraft Foods a publié ce mercredi un bénéfice en baisse tant au quatrième trimestre que sur l'année 2007. Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice ressort en baisse de 6,3% à 585 millions de dollars. Le bénéfice 2007 enregistre quant à lui une baisse encore plus prononcée de 15,4% à 2,6 milliards de dollars.

En cause dans ce repli, des éléments exceptionnels liés notamment à sa séparation avec son ex-maison mère Altria (propriétaire des cigarettes Philips Morris) cette année, ainsi que la hausse des coûts des matières premières. Le bénéfice par action s'établit ainsi à 38 cents, contre 44 cents attendus par les analystes. Mais hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action atteint 44 cents, soit conforme aux prévisions.

En revanche, Kraft Foods peut compter sur des ventes solides. Le chiffre d'affaires a progressé de 11% à 10,4 milliards de dollars contre 9,37 milliards de dollars un an plus tôt

Le groupe agroalimentaire a également considérablement modifié sa gamme de produits. Il a acheté en novembre les biscuits LU de Danone pour 5,3 milliards d'euros et a cédé à Ralcorp Holdings son activité Post Cereals. Depuis 2004, ce sont ainsi 2,1 milliards de dollars qui ont été investi dans un vaste programme de restructuration.

Du côté des prévisions, Kraft Foods anticipe en 2008 un bénéfice par action de 1,90 dollar, hors éléments de restructuration. Il a également relevé sa prévision de croissance organique du chiffre d'affaires de 4% au moins, contre une précédente prévision de 3 à 4%.

De son côté, Altria Group a fait état ce mercredi d'un bénéfice net en forte baisse (de 2,96 à 2,16 milliards de dollars) pour le quatrième trimestre, sous le coup de la scission de Kraft Foods l'an dernier, tout en fixant au 28 mars la date de la scission définitive de Philip Morris International.

Le fabricant des cigarettes Marlboro a également annoncé un programme de rachat d'actions de 7,5 milliards de dollars, qui sera mis en place sur les deux années suivant cette scission. Ce programme était attendu depuis longtemps par les analystes financiers.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.