Zone euro : l'inflation ralentit mais la confiance économique continue de reculer

La hausse des prix marque le pas dans la zone euro avec une inflation de 3,8% en août. Malgré tout, la confiance des investisseurs et consommateurs sur l'économie a, elle, continué de reculer. L'indice la mesurant s'établit à son plus bas niveau depuis mars 2003. De son côté, le taux de chômage est stable, à 7,3% en juillet.

Après avoir atteint des niveaux records à 4% en juin et en juillet, l'inflation dans la zone euro marque le pas au mois d'août. Selon une première estimation publiée ce vendredi par l'office européen des statistiques Eurostat, les prix à la consommation ont progressé de 3,8% sur le mois.

Ce chiffre est légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui tablaient en moyenne sur 3,9%. L'inflation des Quinze reste toutefois encore près de deux fois supérieure au plafond sous lequel la Banque centrale européenne (BCE) entend la contenir (2%).

La BCE, qui a relevé ses taux de 25 points de base à 4,25% début juillet pour lutter contre la flambée des prix, tient d'ailleurs sa prochaine réunion de politique monétaire jeudi prochain. Les économistes s'attendent en majorité à un statu quo en matière des taux.

Même si les nouvelles sont plutôt bonnes sur le front de l'inflation, la confiance économique a continué de reculer en août. L'indice de confiance économique, qui résume l'opinion des chefs d'entreprises et des consommateurs, a ainsi perdu 0,7 point comparé au mois de juin, à 88,8 points. C'est son plus bas niveau depuis mars 2003.

Pour sa part, l'indice du climat des affaires, qui mesure la confiance des seuls industriels, a également continué à reculer, à -0,33 point contre -0,20 point en juillet.

Enfin, alors que les derniers chiffres de l'emploi en France font ressortir une tendance à la remontée du chômage, la zone euro n'est pas encore touchée par cette hausse. Le taux de chômage est ainsi resté stable en juillet à 7,3%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.