Thomson : le titre s'envole de 14% après avoir rassuré sur ses ventes et sa dette

 |   |  246  mots
La baisse du chiffre d'affaires devrait être de 5 à 6% à taux de change constant au lieu des 6 à 8% annoncés auparavant. Thomson affirme que l'augmentation saisonnière de la dette devrait être moins importante que celle de l'année dernière sur la même période. Une nouvelle appréciée par les investisseurs : le titre s'envole de plus de 14%.

Thomson annonce ce jeudi que la baisse de son chiffre d'affaires du second trimestre 2008 sera moins importante que prévu. Le spécialiste des équipements et des services pour télévision vise désormais un repli de ses ventes d'environ 5 à 6% à taux de change constant par rapport à la même période l'an dernier, au lieu des 6 à 8% annoncés auparavant.

Le groupe indique que le processus de simplification de ses activités et de réduction des coûts se poursuit et précise avoir déjà mis en oeuvre sa décision de sortir des activités Silicium (semi-conducteurs). "Au 30 juin 2008, cette activité est traitée comme une activité non poursuivie, contribuant à une perte nette estimée à environ 220 millions d'euros au premier semestre 2008 (dont près de 100 millions d'euros sont liés à l'ensemble des activités non poursuivies)", ajoute Thomson.

Le groupe anticipe une augmentation saisonnière de sa dette nette moins importante que celle de l'année dernière sur la même période. Il confirme qu'il devrait satisfaire les clauses conventionnelles liées aux emprunts privés souscrits auprès d'institutionnels, tant en ce qui concerne son ratio d'endettement sur fonds propres que le ratio de couverture de ses intérêts.

Les résultats de Thomson pour le premier semestre 2008 seront communiqués le 24 juillet 2008. Mais d'ores et déjà ces annonces ont largement rassuré les investisseurs. Le titre Thomson s'envole de 14,23% à 3,19 euros dans la matinée à la Bourse de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :