Shell rassure avec un bond de ses profits

Son bénéfice net part du groupe a progressé de 25% au premier trimestre. Il a crû de 12% en données ajustées.

Le groupe pétrolier britannique Royal Dutch Shell est peut-être en train de tourner le dos à ses années noires. Après des mois difficiles et des changements à sa tête, il a annoncé ce mardi un bond de 25% de son bénéfice net part du groupe au premier trimestre 2008 à 9,083 milliards de dollars.

Il ressort à 7,776 milliards en données ajustées des coûts courants (CCS, donnée privilégiée par les analystes financiers) en progression de 12%. Ces bénéfices ont été érodés par une charge nette de 77 millions alors qu'ils avaient bénéficié d'un gain exceptionnel de 371 millions au premier trimestre 2007.

Du coup, la direction annonce que le dividende trimestriel est augmenté de 11% à 0,40 dollar par action.

Si elle ne recule pas, contrairement à certaines autres majors, la production n'affiche qu'une hausse de 0,4% à 3,522 millions de barils équivalent pétrole par jour (mbep/j).

Le directeur général Jeroen van der Veer affiche sa satisfaction. Dans le communiqué du groupe, il se félicite "qu'une bonne performance d'exploitation, combinée avec des prix du pétrole et du gaz en hausse, ait compensé l'impact des conditions d'aval au premier trimestre" à savoir les problèmes et les coûts de raffinage.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.