Natixis : les actionnaires approuvent le projet d'augmentation de capital

 |   |  286  mots
Réunis en assemblée générale, les actionnaires de la banque d'investissement ont largement approuvé le projet d'augmentation de capital de 3,7 milliards d'euros. Le groupe avait le soutien de ses maisons mères, Caisses d'Epargne et Banques Populaires. Natixis doit encore détailler les modalités de l'opération.

Bien que de plus en plus contestée, l'augmentation de capital de 3,7 milliards d'euros de Natixis, lancée pour combler ses pertes liées à la crise financière, a été approuvée ce vendredi par une large majorité des actionnaires réunis en assemblée générale.

Ce vote favorable était acquis d'avance car Natixis jouit du soutien sans faille de ses deux actionnaires majoritaires, les groupes mutualistes Banque Populaire et Caisse d'Epargne, qui détiennent à eux deux 70% de son capital.

Le suspense repose plus maintenant sur les modalités de l'opération qui devraient être détaillées dans la journée, avant le feu vert attendu par l'Autorité des marchés financiers. En effet, d'après des informations de La Tribune du 27 août, l'augmentation de capital pourrait afficher une forte décote de l'ordre de 40%. De quoi inquiéter les actionnaires qui craignent une opération par trop dilutive.

Le principe d'une telle opération a ainsi été contesté par deux actionnaires minoritaires, les fonds américains Capital Greenlight et Royal Capital Management, qui ont réitéré leurs critiques vendredi lors de l'AG.

Pour la direction, l'augmentation de capital se veut comme un nouveau commencement. Natixis a en effet été touché de plein fouet par la crise des "subprime", avec une perte de 948 millions d'euros pour le premier semestre et le lancement d'un plan de redressement qui passe par la suppression de 800 emplois.

"Nous avons tiré les conséquences de cette crise qui a surpris Natixis dans les tout premiers mois de son existence", a déclaré Philippe Dupont, président du directoire de Natixis, à l'ouverture de l'AG. "Natixis est prête à écrire un nouveau chapitre de son histoire", a-t-il assuré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :