Tokyo et les autres places asiatiques poursuivent leur redressement

 |   |  397  mots
L'ensemble des Bourses asiatiques poursuivent leur redressement ce vendredi, dans le sillage de Wall Street et des marchés en Europe, continuant à rattraper le terrain perdu lors de la déconfiture du début de la semaine. A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé la séance sur un gain de plus de 4%, porté par les valeurs financières et le plan de relance américain adopté dans la nuit de jeudi par le Congrès.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 4,1% vendredi, portée notamment par les valeurs bancaires, avec l'espoir d'un sauvetage d'un réhausseur de crédit américain Ambac qui pourrait être racheté par le milliardaire Wilbur Ross. Il a regagné plus de 8% depuis mercredi, après avoir fondu de plus de 9% de sa valeur au cours des deux premières séances de la semaine. L'indice Nikkei a gagné vendredi 536,38 points à 13.629,16 points. L'indice Topix, plus large, a pris 60,32 points (4,7%) à 1.344,77. Aux financières Mizuho Financial bondit de 10,89% à 509.000 yen.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng a ouvert en hausse de 1.262,19 points, soit +5,4%, à 24.801,46 points. Hong Kong avait terminé en nette baisse jeudi, victime de la nervosité des investisseurs après la révélation d'une fraude massive à la Société Générale, à laquelle s'ajoutent deux milliards d'euros de dépréciations liées à la crise des "supbrime". L'indice Hang Seng avait cédé 2,29% à 23.539,27 points à la clôture, après avoir bondi de plus de 10% lors de la séance de mercredi.

La plupart des autres places d'Asie-Pacifique affichaient également de très fortes progressions. A Séoul, l'indice Kospi était en hausse de 1,77% à la clôture, tandis qu'à Sydney, le S&P/ASX 200 a gagné 5,02%. Manille a terminé en forte progression de 2,86%, Taïpeh de 2,96% et la Bourse de Nouvelle-Zélande de 1,89%.

A mi-séance, l'indice composite de Shanghaï était en hausse de 1,33%, le Sensex de Bombay flambait de 4,51% et le Straits Times de Singapour de 3,04%. A la pause-déjeuner, Jakarta gagnait 2,34%, Kuala Lumpur 1,09% et Bangkok 2,49%.

A New York, l'indice Dow Jones a gagné 0,88% en clôture jeudi soir, malgré plusieurs allers-retours dans le rouge. Les marchés européens ont pour leur part presque tous terminé la séance sur des hausses vertigineuses. Après la panique du début de la semaine, les Bourses mondiales ont redémarré après l'annonce surprise par la Réserve fédérale américaine (Fed) d'une baisse drastique de trois quarts de point de son taux directeur, à 3,50%. Mais les marchés restent très nerveux. Beaucoup s'attendent à ce que la Fed abaisse encore son taux d'un quart de point la semaine prochaine, ce qui donnera un coup de fouet aux actions notamment celles liées aux secteur financier et de l'immobilier. Mais le marché reste fragile et la moindre mauvaise nouvelle risque de le faire plonger à nouveau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :