Schlumberger publie un résultat en ligne avec les attentes pour 2007

 |   |  326  mots
Le numéro un mondial des services parapétroliers a enregistré un bénéfice net de 5,16 milliards de dollars sur l'année 2007, en hausse de 40% sur un an. La division géophysique est toutefois pénalisée par la baisse d'utilisation d'équipements en mer.

Le groupe franco-américain Schlumberger a enregistré un chiffre d'affaires de 23,28 milliards de dollars en 2007, contre 19,23 milliards un an plus tôt (+21%). Sur l'année, le bénéfice s'inscrit à 5,16 milliards de dollars (+40%), soit 4,18 dollars par action (contre 3,04 dollars l'année précédente).

Sur le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires du numéro un mondial des services pétroliers atteint 6,25 milliards de dollars (contre 5,93 milliards un an auparavant). Le bénéfice net sur le trimestre atteint 1,7 milliard de dollars. Ces résultats sont conformes aux prévisions de plusieurs analystes.

"Le chiffre d'affaires 2007 de Schlumberger a progressé de 21%, soutenu par une forte demande dans les services de champs de pétrole en particulier en Asie et en Amérique latine. Toutes les technologies ont affiché une progression à deux chiffres", explique le PDG du groupe, Andrew Gould, dans un communiqué.

Les marges ont cependant été "moins satisfaisantes" au quatrième trimestre, en raison de ventes "moins favorables", de prix moins élevés pour les opérations américaines à terre, et d'événements météorologiques exceptionnels.

Dans le détail, la division géophysique du groupe, WesternGeco, a vu son chiffre d'affaires progresser de 20% à 2,96 milliards de dollars (+11% au quatrième trimestre à 798 millions de dollars). Le résultat opérationnel brut a crû de 31% à 1,06 milliard (+4% à 272 millions de dollars sur le trimestre). L'activité a été pénalisée par la baisse d'utilisation d'équipements en mer sur le quatrième trimestre, plusieurs navires étant restés à quai ou partis servir de nouveaux contrats. Mais d'après le groupe, il s'agit là d'événements "saisonniers" ne changeant pas les tendances à long terme de croissance. Le groupe indique toutefois que la tendance pourrait s'inverser en cas de récession de l'économie.

Quant à eux, les services pétroliers ont enregistré des ventes en hausse de 21% sur l'ensemble de l'année 2007 à 20,3 milliards de dollars. La hausse a été de 18% à 5,44 milliards de dollars sur le quatrième trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :