Saint-Gobain en hausse malgré la baisse des objectifs

Le groupe français de construction Saint-Gobain annonce une légère hausse de son bénéfice net courant pour le premier semestre 2008. Il revoit toutefois à la baisse son objectif pour le reste de l'année et supprime 4.000 emplois en 2008. Le titre prend 1,7% à 37,30 euros.

Le groupe français de construction et de matériaux Saint-Gobain a dégagé au premier semestre un bénéfice net courant de 1,1 milliard d'euros, en hausse de 3,2% par rapport à la même période l'an dernier, selon un communiqué publié ce jeudi.

Le résultat net part du groupe est de 1,07 milliard d'euros, contre 465 millions au premier semestre 2007, où il était affecté par une provision de 650 millions d'euros pour une amende de la Commission européenne. Quant au chiffre d'affaires du groupe, il s'élevait fin juin à 22,14 milliards d'euros, en hausse de 1,7% (+4,9% à taux de change constants).

Saint-Gobain a revu en légère baisse son objectif de résultat net courant pour l'ensemble de l'année 2008. Le groupe dit désormais viser "le maintien à un haut niveau, proche de celui de 2007, du résultat d'exploitation (à taux de change constants) et du résultat net courant".

Lors de la présentation du chiffre d'affaires du premier trimestre, Saint-Gobain avait tablé sur une "croissance modérée", tant pour son résultat d'exploitation que pour son résultat net courant. Saint-Gobain, confronté à la crise de l'immobilier, prévoit la suppression de 4.000 emplois, essentiellement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Espagne dans le cadre d'un programme de réduction des coûts. Quelques magasins Point P (distribution de matériaux de construction) devraient fermer leur porte.

"Compte tenu de la dégradation progressive de l'environnement économique international depuis l'été 2007, le groupe a amplifié les programmes de réductions de coûts engagés depuis le second semestre 2006 aux Etats-Unis et depuis fin 2007 dans certains pays européens", explique Saint-Gobain dans son communiqué. "Au total, ces programmes conduisent à des réductions d'effectifs supplémentaires de 6.000 personnes en année pleine, dont 4.000 en 2008", ajoute le groupe.

En Bourse, le titre prend 7,17% à 39,31 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.