Les opérateurs téléphoniques contraints d'abaisser leur tarifs internationaux de SMS et d'Internet mobile avant le 1er juillet 2008

 |   |  302  mots
Viviane Reding, commissaire européenne à la Société de l'information vient d'annoncer ce lundi que les opérateurs mobiles devraient procéder à des "baisses significatives de tarifs" de roaming sur les SMS et l'internet mobile d'ici le 1er juillet, afin d'éviter une nouvelle régulation.

Nouvelles pressions de Bruxelles sur les opérateurs de téléphonie mobile. Elles concernent de nouveau le "roaming". Le "roaming" (terme anglais qui signifie "itinérance" en français), c'est la technologie qui permet d'utiliser son téléphone mobile depuis ou vers l'étranger. Concernant les appels, Bruxelles avait déjà jugé les tarifs trop élevés et était parvenu à ce que les opérateurs les baissent.

Le cas des SMS n'avait alors pas été évoqué, ni celui des connexions à Internet depuis son téléphone. C'est chose faite. Ainsi, Viviane Reding, commissaire européenne à la Société de l'information, vient de déclarer à l'occasion du Congrès mondial de la téléphonie mobile organisé à Barcelone: "Pour éviter la régulation, les opérateurs (européens) devront procéder à des baisses significatives de tarifs de roaming, à la fois sur les tarifs de gros et les tarifs de détail, des SMS et du téléchargement de données", estimant qu'"envoyer un message texte ou télécharger des données sur un mobile dans un autre pays d'Europe ne devrait pas coûter substantiellement plus cher que le faire dans son pays".

Ces baisses devront être effectuées "d'ici le 1er juillet", a-t-elle dit, précisant avoir rencontré plusieurs patrons d'opérateurs mobiles dans la matinée et leur avoir communiqué ce calendrier. "La Commission européenne sera prête à réguler le 1er juillet, mais j'ai confiance dans le fait que les opérateurs seront prêts avant", a-t-elle indiqué.

Lorsque l'on utilise son téléphone mobile à l'étranger (voix, messages ou Internet), on se connecte automatiquement au réseau d'un des opérateurs disponibles à l'endroit où on se trouve, puis la communication est relayée jusqu'à son propre opérateur, puis vers son correspondant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :