En hausse de 21%, Voyages-sncf.com poursuit son développement

 |   |  371  mots
Les ventes continuent de grimper pour l'agence de voyages en ligne de la SNCF. Avec une hausse de 21% à 1,86 milliard d'euros, Voyages-sncf.com réalise désormais 25% des ventes totales de la SNCF. En développant son activité agence de voyages et en élargissant son audience, le site vise un taux de croissance de 17% en 2008.

Le succès de Voyages-sncf.com ne se dément pas. L'agence de voyages en ligne de la SNCF clôture 2007 avec un chiffre d'affaires en hausse de 21% à 1,86 milliards d'euros. Le taux de croissance reste fort, même s'il ralentit par rapport à 2006 (33%) et 2005 (48%). Il devrait se situer autour des 17% en 2008.

"2007 a été globalement une bonne année", pour les ventes de billets de trains et l'activité agence de voyages, "même si le contexte n'a pas été facile", a déclaré ce jeudi Mireille Faugère, présidente de Voyages-sncf.com. L'Association pour le commerce et les services en ligne (ACSEL) avait publié auparavant un taux de croissance de l'ordre de 25% pour l'ensemble du secteur.

Un taux de croissance en ralentissement, mais pourrait-il en être autrement maintenant que le site représente 25% des ventes de la SNCF. Première agence de voyages en ligne, notamment grâce aux ventes de billets de train, en hausse de 22% à 1,6 milliard d'euros, Voyages-sncf.com dispose d'une forte marge de progression sur ses autres produits.

L'activité agence de voyages progresse de 17% à 270 millions d'euros, et les ventes de billets d'avions ont progressé de 26%. Des destinations telles l'Egypte et la République dominicaine ont enregistré des hausses de plus de 40%. Et pour se renforcer sur ce marché, Voyages-Sncf.com vient de débaucher Pierre Alzon de lastminute.com, site concurrent qu'il dirigeait depuis avril 2005.

Alors que Voyages-sncf.com a recensé 25 millions de transactions et 5,5 millions de clients en 2007, plusieurs innovations sont déjà mises en place pour atteindre une audience plus large. Depuis fin 2007 en effet, les ventes de billet sont possibles depuis un téléphone portable, et vont devenir accessibles sur iPhone au cours du premier semestre.

Autre nouveauté, un site multilingue baptisé TGV-Europe.com a été lancé début janvier. Il s'adresse aux marchés espagnol, italien, allemand, suisse, luxembourgeois, belge et néerlandais. "Le premier acheteur a été un Sicilien qui a acheté un billet de train Paris-Nantes", raconte Mireille Faugère, également directrice des grandes lignes de la SNCF, faisant état de "débuts très encourageants".

Enfin, les "Bons plans du Net" viendront remplacer les "offres de dernières minutes". Cette nouvelle section du site offrira des réductions pouvant atteindre les 60%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :