Carrefour se lance dans l'électricité

Carrefour propose désormais à ses clients en Belgique un abonnement pour la fourniture d'électricité issue d'énergies renouvelables. C'est une première en Europe.

Du nouveau, et plutôt surprenant, dans le chariot des clients belges de Carrefour. Le groupe de distribution français s'est lancé jeudi sur le marché de l'énergie en Belgique et propose désormais à ses clients de souscrire dans ses supermarchés un abonnement pour la fourniture d'électricité "verte". Une première du genre en Europe.

Cette électricité sera produite exclusivement à partir de sources d'énergie renouvelables, essentiellement éolienne (62,9% de ses approvisionnements), biomasse ou biogaz (35,8%). Concrètement, tout se fera via l'internet. Des points relais seront installés dans les grandes surfaces pour guider les clients, invités à "s'inscrire en trois clicks".

Carrefour, qui propose déjà à ses clients de faire le plein de carburant à ses pompes ou des abonnements de téléphonie, ne cache pas son ambition d'étendre ce nouveau produit énergétique écologique aux autres pays européens. "Il s'agit d'un projet mondial dont les prochaines étapes seront la France, l'Espagne et l'Italie", a ainsi indiqué Jose Maria Folache, membre du directoire de Carrefour.

Avec cette opération, le distributeur français attaque un marché sur lequel le groupe Electrabel est en situation de quasi monopole. Il le fait en partenariat avec le groupe belge Lampiris, un fournisseur indépendant disposant de licences en "électricité verte". En Allemagne, le groupe de distribution "discount" Lidl propose bien à ses clients de souscrire des abonnements mais auprès de l'électricien Eon.

L'initiative de Carrefour a en tout cas reçu la bénédiction du commissaire européen à l'Energie Andris Piebalgs. "Votre initiative va dans l'intérêt du consommateur et même au delà, car c'est un investissement pour la sauvegarde de notre planète", a déclaré ce dernier. "Elle sera suivie, mais vous aurez été les premiers, et vous allez pouvoir capitaliser cette avance".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.