Toshiba : le bénéfice opérationnel chute de 25% au troisième trimestre

 |   |  251  mots
Le groupe japonais a vu son bénéfice opérationel affecté par la chute du prix des mémoires flash NAND dont il est un des principaux fabricants. Il a malgré tout maintenu ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice 2006-2007.

Le groupe japonais diversifié dans l'électrique et l'électronique Toshiba a fait état ce mardi d'une baisse plus forte que prévu de son bénéfice opérationnel. Ce dernier a chuté de de 24,8% à 42,06 milliards de yens (270 millions d'euros) pour le trimestre d'octobre à décembre contre 55,9 milliards il y a un an. Les analystes tablaient en moyenne sur 52,2 milliards de yens. Le chiffre d'affaires est pour sa part en hausse de 4,8% à 1.880 milliards de yens.

En cause dans la baisse du bénéfice opérationnel : la chute du prix des mémoires flash NAND, dont le groupe est le deuxième fabricant mondial derrière le sud-coréen Samsung Electronics. Les NAND sont notamment utilisées pour le stockage des données sur les appareils portables tels que l'iPod du groupe Apple. Toshiba prévoit même une chute de 50% du prix des NAND sur l'exercice 2007-2008 alors qu'il anticipait auparavant une baisse de 40%.

Malgré tout, Toshiba, qui est en train de se réorganiser pour se recentrer sur les semi-conducteurs et ses centrales nucléaires, a décidé d'investir dans de nouveaux équipements pour permettre une miniaturisation encore plus grande des circuits intégrés. Il prévoit ainsi pour 2009 une nouvelle usine de mémoires NAND.

Le groupe a par ailleurs maintenu sa prévision d'un bénéfice d'exploitation de 290 milliards de yens pour l'exercice 2007-2008 à fin mars et d'un chiffre d'affaires de 7.800 milliards de yens. Le marché attend un résultat d'exploitation à 292 milliards de yens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :